Et ma vie professionnelle dans tout ça ? (La suite…)

mamanfatigueVoilà maintenant 2 ans qu’ « officiellement » je ne travaille plus, et j’avoue que je suis de celles qui ne supportent pas ce statut. Je ne travaille pas vraiment et pourtant j’ai l’impression de ne pas m’arrêter une seule seconde !
J’écris, je me forme, je fais des bilans de compétence, des formations en ligne, j’ai cherché du travail, et puis j’ai décidé de me remettre à mon compte.

J’ai mis un an à trouver l’idée, la peaufiner, rédiger le cahier des charges, trouver des associés (toujours pas trouvés), faire encore des formations pour la création d’entreprise, m’occuper de la maison, du linge qui n’en finit jamais, m’occuper des enfants, souvent en garder un qui est malade (mais qu’est-ce qu’ils sont fragiles mes petits mecs).

Voilà, un mélange de tout ça, qui me donne l’impression de vivre à 100 à l’heure alors que pourtant « officiellement », je ne travaille pas ! Enfin, je ne « gagne pas d’argent », mais si, je travaille, pour moi, à mon compte, pour mon projet de création d’entreprise.

J’ai beaucoup réfléchi, après la vente de ma société, à retourner travailler dans le marketing, comme je le faisais avant d’avoir des enfants, mais non, ce n’est pas pour moi, je me suis rendue compte que je n’aimais pas ça, mais que surtout, je souhaitais garder ma liberté, mon indépendance, mes horaires.

Et puis, les enfants, forcément…Combien de fois j’ai dit cette année à mon mari « Mais tu te rends compte, encore un enfant malade ! Comment on ferait si je travaillais pour quelqu’un ? J’ai l’impression que c’est toutes les semaines !!! ».
Ah les enfants, je vous en ai parlé longuement ici, et ils ont joué un rôle majeur dans mes choix professionnels.

C’est marrant (enfin non!), il y a 2 semaines, je me suis rendue à une réunion d’information pour intégrer une couveuse d’activité, Astrolabe Conseil. J’essaye de trouver une alternative pour être aidée et conseillée pour le lancement de mon projet, et puis aussi, trouver une solution pour ne pas revenir au RSI (mon pire ennemi) ! Le principe de la couveuse m’a énormément plu : aide personnalisée, rencontres avec d’autres porteurs de projets, formations, soutient… La personne qui animait la réunion nous expliquait que si on était retenu, il y aurait, dans l’année, au moins 5 formations obligatoires, et qu’on n’avait pas intérêt à lui sortir, en cas d’absence, l’excuse de l’enfant qui a la gastro !!! Parce qu’elle n’y croyait pas ! Franchement, ça m’a scotché ! Pas possible qu’elle ait des enfants pour dire ça !

Bref, ils ont décidé ne pas m’accepter dans leur programme et  je ne sais pas pourquoi, sympa !
Mais du coup, après avoir fait le tour des aides possibles, je me lancerai donc seule. Je crois que c’est le facteur qui me pèse le plus dans ce choix. Je l’ai déjà vécu pendant 7 années dans ma précédente entreprise, et c’est surement le plus dur : prendre des décisions seule, ne pas pouvoir discuter de telle ou telle idée, ne pas pouvoir faire de « pauses week-end ou vacances », être stressée en permanence… Mais le choix est fait, je veux garder ma liberté et je veux à nouveau entreprendre. Et comme la dernière fois, merci à mon mari qui m’aide et me soutient à 100 % dans ce projet !

Même si je crois en mon idée, je ne vous cache pas que j’ai peur, peur de ne pas y arriver, peur que ça ne marche pas, peur d’y perdre mes dernières économies, peur du regard de ma famille qui me demande régulièrement « où j’en suis dans mon travail », peur de ne pas réussir à me payer, peur de prendre des décisions seules, peur de me retrouver dans 2 ans à la même étape…La preuve, le projet à peine commencé, j’ai déjà peur de me tromper sur le choix du logo ! 🙂

J’ai peur mais j’y vais ! Parce que j’y crois, parce que j’aime ça, parce que ça me stimule, parce que mon choix de vie, parce que des risques il y en a tout le temps… Parce que je veux, une nouvelle fois, entreprendre !

Comme pour mes fameuses tétines personnalisées, il y a 8 ans, l’idée me vient de mon expérience de parent, de ma vie de tous les jours avec 3 enfants, et je me dis que c’est forcément un bon début. Cette fameuse plateforme de petites annonces pour la famille où on pourrait tout trouver pour aider les parents dans la vie de tous les jours, je l’ai cherchée, je ne l’ai pas trouvée, alors je vais la créer. Je vous en dirai plus très vite, et d’ailleurs, je compte sur vous pour tester le site en avant-première !

La plateforme est en cours de réalisation, les grandes vacances vont être intenses, mais j’espère bien que mon nouveau site sera lancé à la rentrée de Septembre !

Aujourd’hui, je me suis réveillée avec plein de force et d’énergie…
Aujourd’hui, même pas peur…

9 réflexions sur “Et ma vie professionnelle dans tout ça ? (La suite…)

  1. Mélanie dit :

    Hello, tu as raison d’entreprendre, de créer cela doit être tellement épanouissant !
    La création c’est vraiment ce qui me manque dans mon boulot (sécurité informatique).

    Je te souhaite plein de succès, tu sembles motivée et remplie d’énergie positive, je suis sure que tu vas réussir ! Par contre n’est ce pas un peu « dangereux » de donner ton idée sur un blog, tu pourrais te faire piquer le concept ?

    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *