Tétines Personnalisées: Jour J

Ca y est! Après des mois de travail, de doutes, d’un peu de galère, et de soutien de mon entourage, je suis heureuse de vous annoncer que la boutique :

www.tetineperso.com a ouvert ses portes.

Vous y trouverez des tétines à personnaliser pour votre enfant avec son prénom, date de naissance ou tout autre texte de votre choix.

Idéal pour un cadeau de naissance, pour des jumeaux/jumelles, ou  pour les parents qui n’aiment pas voir à la crèche leur progéniture avec la tétine d’un autre dans la bouche !

Vous découvrirez aussi une sélection de tétines et attaches-tétines design et originales.

Boutique accueil2

 

N’hésitez pas à venir faire un tour, et à faire passer le message.

Attention, attention

Oui, oui, je sais, je laisse complètement mon blog à l’abandon, et tu finis pas être fâchée et même, par ne plus venir. Mea Culpa. Sauf que, comme tu le sais, l’hiver a été rude pour nous tous, et 2 bébés souvent malades, ça prend du temps. Et puis, à côté de ça, j’ai pas chômé non plus. Comment ça, je me fous de toi ? Bon, ok, à petits pas, tout doucement, mais j’essaye d’avancer et de me la jouer « business maman ». Et puis, qu’est-ce que tu crois ? Je travaillais avant l’arrivée des 2 fripouilles, et ça commence à me manquer, autant pour mon esprit que pour la quantité de couches à acheter. Depuis quelques temps déjà, l’idée est là, j’y crois beaucoup, et j’ai envi de me lancer seule, de monter mon petit business à moi. Sauf que c’est pas si facile que ça. Depuis des mois et des mois, j’avance, je fouille, j’explore, je consulte, je business plan, et même que je voyage…pour mettre tout ça en pratique.

Rien n’est encore finalisé, la boutique en ligne n’est pas encore créée ni rien, sauf qu’aujourd’hui, j’ai envie de passer à l’action, et de te montrer un peu de concret.

Alors, attention, attention, la semaine prochaine, sur ce blog, j’ai décidé de te montrer mon projet et de le vendre en avant-première. Et puis, pour être honnête, ça va être aussi un petit test pour moi, et voir si j’ouvre vraiment la boutique. Donc là, pendant environ 1 mois, ça sera comme ça, entre nous. Mais bien évidemment, je te tiendrais au courant de l’évolution.

Bien sur, si l’idée te plait, n’hésite pas à faire circuler l’info, mon avenir de business maman va se jouer très bientôt. Mais non, je te mets pas la pression, je fais que décharger mon stress.

Ca sera en ligne, semaine, prochaine, mais je ne sais pas quel jour.

A part ça, tout le monde va bien ici, et demain, je te fais un compte-rendu de nos vacances.

Et UNE de plus !

Wouah, quelle semaine ! Que d’émotion !

D’abord mon copain d’enfance qui vient d’avoir des jumelles, et maintenant, ma copine de toujours qui vient de mettre au monde une petite fille. Je suis folle de joie.
Et par n’importe quelle amie : moi ce genre d’amies, j’en ai 2, on se connaît depuis toujours, on a grandi ensemble, on s’est marié, on a eu des enfants, et on s’aime toujours autant.

Ce genre de copines, finalement, c’est plus que ça, c’est comme la famille, on est toujours présente les unes pour les autres, quoiqu’il arrive, dans les bons moments comme dans les mauvais.
Ok, t’as compris, j’en rajoute pas, sauf que je suis super contente et je voulais le partager avec toi.

Lire la suite

I did IT !

Aujourd’hui, je vais faire un article un peu en vrac ! Bah oui, quoi, on est pas obligé d’être toujours organisé, et puis comme j’ai vraiment pas beaucoup de temps (d’ailleurs, en ce moment même, j’ai little girl qui tire mon bras, donc pas facile d’écrire).

D’abord, je voulais te dire, comme le titre l’indique : I did It !!
« But what are you talking about ? » Bah, du Danemark, voyons.

Si, si, je rigole pas, c’était ce week-end. Déjà, l’angoisse de laisser les jumeaux, mais en plus, énorme culpabilité car little girl a toujours la varicelle.
C’est la première fois que je suis aussi mal de laisser mes petits amours pendant 2 jours. Heureusement que les grands-parents assurent comme pas possible.
Donc, le Danemark, j’y suis allée avec super homme, et d’ailleurs, sans lui, rien n’aurait été possible. Alors, encore merci pour ça.

Pour résumer : en 48h, un peu plus de 4h d’avion, environ 7 heures de route, 2 nuits d’hôtel, et même pas le temps de visiter. On a juste eu 2h de temps mort dimanche matin mais tout était fermé (ps: sur la photo, c’est un pont magnifique qu’on a traversé, j’ai adoré). Au final, une réunion de 3h avec les danois. C’était juste épuisant, et l’investissement financier, je ne t’en parle même pas. Mais au moins, j’ai pu rencontrer des gens avec qui j’aimerais travailler, et c’était plutôt intéressant. Et puis façon, si je l’avais pas fait, j’aurais regretté. Voilà, une bonne chose, et puis ça se fête finalement, c’est mon premier investissement professionnel pour mon projet. J’en saurais un peu plus dans les prochaines semaines, j’essayerai de venir te raconter ça.

 

Pour en revenir à la varicelle, mince, c’est long ce truc là, mais little girl est super courageuse, en plus elle a une pêche d’enfer, j’ai même pas l’impression qu’elle soit malade.
Le hic, c’est qu’il y a 90 % de chance que ce soit au tour de little boy dans environ une semaine. Ca veut dire que, pareil, j’aurai très peu de temps pour avancer dans mon projet et venir ici. Mais bon, je préfère quand même qu’il l’attrape, au moins, ça sera fait.

Non, pas mon style, je vais quand même pas te raconter que j’ai un gros coup de stress depuis hier au moment où en feuilletant mon carnet de santé, j’ai réalisé que je n’avais PAS eu la varicelle. C’est marrant, j’étais tellement sûre de l’avoir eue que cette option n’était même pas envisageable. J’ai questionné ma mère, mais je n’arrive pas à le croire, elle ne se rappelle pas. Bizarre. En tout cas, dans le genre psychosomatique, ça me gratte partout depuis hier, et je vois des points rouges partout dans la maison. Stop, j’arrête d’y penser.

Rien à voir mais j’ai découvert une nouvelle série qui a l’air pas mal du tout : Brothers and Sisters. En plus, je suis trop contente d’y retrouver ma copine Ally (McBeal), ça me fait juste tout bizarre qu’elle ne se  transforme plus en flaque d’eau, et de ne plus entendre Barry White régulièrement. Va me falloir un petit  temps d’adaptation…

Encore en vrac, je sais pas pourquoi mais en ce moment je carbure au rythme de 3 machines par jour, mais qu’est-ce qui se passe dans cette maison ? Le plus lourd, c’est pour faire sécher le linge, y en a partout dans l’appartement.

Oui, je sais, ça part dans tous les sens aujourd’hui, pas grave, non ? D’ailleurs, j’y vais, je vais coucher little girl, c’est donc le moment ou jamais pour moi d’aller enfin me doucher.
Conclusion : oui, même avec un seul  bébé, finalement, pas toujours facile de s’organiser !!

Business maman

C’est bien beau de s’occuper de ses enfants, de faire des lessives, et du rangement, mais y a un moment, surtout quand les enfants vont à la crèche, faut peut-être penser à se remettre un peu dans la vie active. Mais retourner dans mon ancien boulot que je ne supportais plus, c’est juste plus possible, recommencer dans mon secteur d’activité avec des horaires de malade et retrouver mes enfants au moment de les coucher, juste inconcevable. J’ai pas envie de ça, et puis j’ai besoin de changements, de me lancer et surtout me prouver que je suis capable.

Capable ? C’est bien la toute la problématique. Pour être honnête avec toi, ça fait déjà plusieurs mois que je cherche à monter ma boîte, et j’ai pas du tout avancé. Forcément, je change d’idées toutes les semaines, et tout me paraît super compliqué.

Mais y a quand même 2 idées qui sont là depuis pas mal de temps, et franchement j’y crois, et j’ai pas envi de laisser tomber. Alors, aujourd’hui, parce que j’ai aussi envi de partager ce nouveau côté de ma vie avec toi, je déclare ouverte la nouvelle rubrique « Business Maman ».

Je vais essayer de te raconter du mieux que je peux l’avancement de mon projet, et puis ça tombe bien, tu le prends du début car j’en suis encore au stade 0.

Enfin pas tout à fait. Depuis 1 mois, je me suis enfin arrêtée sur une idée, et je compte bien la mettre en pratique. Je peux pas te dire de quoi il s’agit pour le moment, c’est encore trop tôt.

Bref, donc, je disais que depuis 1 mois j’ai commencé un peu à me renseigner : étudier le marché, contacter des fournisseurs potentiels, voir le processus de fabrication…et c’est devenu évident. J’y arriverai jamais ! J’ai pas assez d’expériences, pas assez d’argent, pas assez de pleins de choses. Fallait que je trouve une autre solution, un associé, un partenaire, ou je savais pas trop quoi, mais une autre manière de me lancer.
Rebelote : recherches, études, comparaison… C’est bon, je l’ai trouvé ! J’ai trouvé la société avec qui je veux travailler. Ils ont l’expérience, le savoir faire, et ils ne distribuent pas encore en France, c’est parfait. Ni vu, ni connu, je les contacte, je discute un peu par écrit, je leur soumets mon idée, leur envoie un CV. C’est bon le rendez-vous est fixé.

C’était la semaine dernière, un skype meeting, ouai, ouai, carrément, avec la responsable en personne. Et bah, je te raconte même pas comment je me suis sentie ridicule à balancer sur un gros micro, parlant à mon ordinateur, des « yeah », « of course », « I get it » pendant ¾ d’heure. C’est dingue ça, moi qui ai passé 1 an aux Etats-Unis,  c’est à peine si j’arrivais à faire des phrases entières en anglais.

Mais au final, ça s’est quand même bien passé, et j’ai bien accrochée avec la dirigeante qui en plus recherche La personne qui pourrait les distribuer en France.

Elle me propose une nouvelle étape : venir les rencontrer au Danemark !

Mais oui, super, en plus j’y suis jamais allée. Je réfléchis très vite dans ma tête : Danemark, ok, Copenhague, c’est bon, je situe, au max 3 h de vol,  pas de souci. Ok, fastoche, si je pars le jeudi soir,  je les rencontre le vendredi à 9h, disons jusqu’à envifron 16h. Ok. Après, je fonce à l’aéroport et je peux revenir le soir même. Super, pour une journée et demi, j’embarque super homme qui est d’une aide précieuse, et c’est que pour une nuit, donc je pense qu’il n’y aura pas de souci avec les grands-parents pour garder une nuit les jumeaux.

C’est bon, c’est réglé. Ah si, je vérifie quand même le prix du billet d’avion. 140 € aller-retour. Bon, c’était pas prévu, mais j’investis. Done. Ok, pour le tarif du billet d’avion.

C’est moooooooooooooooooiiiiiiiiiii, me voilà les dannnnnnnnnnnois, super MAMAN va vous montrer de quoi elle est capable. « Je me voyais déjà, en haut de l’affi… ».


– Chérie, t’es là, hou, hou, je te parle?

 – Heu, oui, quoi, je réfléchissais à l’organisation du voyage

 – Justement. Moi aussi. Je viens de tout regarder sur Internet. Alors, sachant que ce n’est pas à Copenhague, mais à plus de 300 Km de la capitale, on devra prendre un autre avion, y a chaque fois un stop de 4h entre les 2. En gros, pour l’aller et le retour, ça va nous prendre au moins 8h. Plus, comme on s’y prend au dernier moment, l’avion est cher, et comme on doit en prendre deux, faut compter au moins 400 €. En plus, faudra forcément rester 2 nuits là-bas, et j’ai regardé les hôtels sont ultra chers. Et au final, je sais même pas qui pourra garder les enfants car mes parents sont débordés en ce moment. Tu dis quoi toi? Tu pensais à la même chose?

 – Bah, heu, oui, oui, presque…enfin, pas tout à fait, mais pas loin…

Et ma vie professionnelle dans tout ça ?

Quand on attend des jumeaux, ou même une fois qu’ils sont là, il faut penser à l’organisation. L’organisation professionnelle. Parce que deux bouches à nourrir en plus, c’est pas rien. Mais en même temps concilier sa vie professionnelle et sa vie de maman (surtout quand ce sont des jumeaux), c’est juste pas facile du tout. Tu peux prendre un congé parental, décider de t’arrêter complètement, ou décider de continuer comme avant et trouver les bons modes de garde, ou encore décider avec le papa que ce soit lui qui reste à la maison… Y a plein de possibilités, plein de facteurs à prendre en compte, faut juste trouver ce qui est le mieux pour ta famille.

Lire la suite