Famyz, tout pour la famille !

Aujourd’hui, je suis très heureuse et fière de vous présenter mon petit dernier : non pas un petit
4 ème, parce que, là, je dis JAMAIS,  mais mon dernier projet professionnel. Les fameuses tétines ont disparu depuis longtemps, et je me spécialise maintenant dans le service aux familles. Plus exactement, il s’agit d’une plateforme de petites annonces dédiées à tout l’univers de la famille, des parents, des enfants !

2 ans ! 2 ans déjà que je travaille dessus, que je réfléchis au concept et à la stratégie. 2 ans de doute, de galère et d’incertitude. Plus de 6 mois pour la conception du site. Plus de 3 mois de retard pour le lancement, mais ça y est, il est enfin là : Famyz.com, et, aujourd’hui, je redeviens officiellement une Mompreneur !

Pourquoi cette idée ?

C’est simple, en tant que maman de 3 enfants, j’ai passé beaucoup de temps/d’heures à surfer sur différents sites pour trouver mon bonheur pour chaque évènement/occasion/problème pour notre petite famille : qu’il s’agisse de trouver une baby-sitter, trouver un prof de guitare, de louer une poussette double pour quelques jours en vacances, d’acheter une table à langer d’occasion ou encore un animateur pour l’anniversaire des mes jumeaux et les 25 copains ! 🙂
Le plus dur étant souvent de trouver des appartements de vacances avec des critères familiaux bien précis !

Bref, un jour, j’ai eu un déclic, et je me suis dit qu’il fallait absolument que tout cela se trouve sur un seul et même site qui représenterait tout l’univers de la famille, et ainsi faciliter la vie des parents.

Plus qu’un site d’annonces, je souhaite qu’avec Famyz, une vraie communauté de parents se crée pour échanger avis, conseils et bons plans en fonction de sa localisation.

Famyz, qu’est-ce que c’est exactement ?

Famyz, c’est tout pour la famille/les parents/les enfants sur une seule et même plateforme.

Sur Famyz, vous pouvez acheter, vendre, louer et trouver tous les services pour la famille : que vous cherchiez un siège auto à louer, des vêtements ou jouets d’occasion à acheter, une nounou pour bébé, un prof particulier pour votre grand de 5ème, un appartement familial pour vos prochaines vacances ou encore des stages et des ateliers pour vos enfants, vous trouverez tout en un seul clic sur FAMYZ, et cela en fonction de votre localisation.

J’espère vraiment que le concept vous plaira ! Pour le moment, il s’agit d’une période de tests alors n’hésitez pas à me faire des remarques !

Et bien sûr, je compte sur vous pour partager, en parler autour de vous, à vos amis, aux baby-sitters…et surtout, y poster vos petites annonces !

Et puis franchement, avec Noël qui arrive et avant d’accueillir « tous ces joujous par milliers », c’est le moment idéal pour faire le tri des jouets et livres inutilisés, des vêtements et chaussures trop petits, des poussettes qui ne servent plus que de porte-manteaux, bref de tout ce qui vous encombre.

Alors, on trie, on prend en photo et on met en vente sur www.famyz.com

Merci d’avance de votre aide !

Famyz sur Facebook
Famyz sur Instagram
Famyz sur twitter

Famyz petites annonces

Harry Potter, une passion

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de la passion de mes jumeaux pour la lecture ! Du matin jusqu’au soir, ils lisent encore et encore, sans jamais lever les yeux. Il vous suffit de voir les photos d’eux sur Instagram ! Je sais, d’ailleurs, que je fais des jaloux, mais croyez-moi, ce n’est pas si drôle de parler dans le vide tous les jours. Ils sont dans leur bulle et plus rien n’existe autour d’eux. Par contre, ils ne lisaient jamais de « vrais » livres mais uniquement des BD ou des mangas. Ma 10 ans a déjà lu quelques romans, mais mon fils n’a jamais voulu ouvrir le moindre livre sans images.

Et puis, il y a environ 3 semaines, juste après les vacances de la Toussaint, mon 10 ans s’est plongé dans le premier tome de Harry Potter. Je n’en croyais pas mes yeux ! Un livre, sans bulle et sans dessin. Et le plus drôle, c’est que ça fait 2 ans que je lui en parle et le lui conseille, mais rien à faire, il ne voulait même pas en entendre parler ! Le pourquoi du comment ? Je ne sais pas vraiment… surement un copain qui lui a prêté, car 3 jours après, il avait réussi à récupérer le tome 2, puis une semaine après, le tome 3. Bien évidemment, le Tome 4 de Harry Potter est vite arrivé. Et enfin, à la bibliothèque, nous avons trouvé les autres tomes. Et au final, nous n’en aurons acheté aucun ! Sa sœur a très vite suivi la passion de son frère et s’y est mise aussi ! Mise à part une petite dispute pour le Tome 5 il y a 4 jours, ils ont bien géré le partage des livres.

En parallèle, ils nous ont également réclamé chaque week-end les films Harry Potter. Tiens, ça aussi ça fait 3 ans que je leur conseille mais ils bloquaient complètement. Comme quoi…
Au passage, vraiment dommage qu’ils n’aient pas attendu Noël pour cette passion ! Moi qui ne sais pas du tout quoi leur offrir, ça aurait été plus simple : la collection des livres de Harry Potter. Tant pis, mais c’est toujours NON pour une tablette ou un téléphone !

En tout cas, il s’agit d’une passion incroyable, peut-être pas très originale, mais incroyable quand même. Je ne les ai jamais vus comme ça. Honnêtement, je ne sais pas comment ils font. Moi aussi, ça m’arrive d’avoir de vrais coups de cœur pour des romans ou des séries (ok, c’est un autre genre) mais je suis incapable de faire 3 semaines de suite non-stop sans m’arrêter.

Ici, nous en sommes donc, en 21 jours, à plus de 3000 pages dévorées. Mon 10 ans, ayant pris de l’avance pour cause de repos à la maison pendant 48h, n’est pas loin de finir le Tome 6.

Je ne vous présente plus Harry Potter, mais je me suis penchée de plus près sur le phénomène, car, personnellement, je suis loin d’être une fan.

Voilà ce que ça nous donne :

La saga Harry Potter est une série de sept livres écrits par J.K. Rowling. Chaque livre correspond à une année passée à Poudlard par le héros.
Le premier tome est sorti en en 1997, et le dernier en 2007 !
En 2015, la barre des 450 millions d’ouvrages Harry Potter vendus a été franchie. Cela fait de cette saga, la série de livres la plus vendue de l’histoire.
Et il a été traduit dans 75 langues, rien que ça !

L’autre jour, je suis allée chez Bookoff pour acheter le tome 7 d’occasion. Nous y allons régulièrement pour acheter ou revendre nos livres et dvd.

Impossible de mettre la main dessus. Je suis donc allée voir le vendeur qui m’a légèrement ri au nez : « Ah non, vous ne trouverez par Harry Potter ici. Il est très peu vendu d’occasion. Et les seules fois où on a quelques exemplaires, ils sont revendus dans la seconde ! »

Tout est dit ! La folie Harry Potter est loin de s’arrêter et traverse les générations. Mes jumeaux n’avaient que 1 an quand le dernier tome est sorti.

A côté de ça, je ne vous parle pas des produits dérivés ou même des colos qui existent sur le thème des sorciers.

Ça n’intéresse pas vraiment mes enfants. Par contre, qui sait, peut-être qu’un jour, nous les emmènerons à Londres voir les coulisses de Harry Potter !

Et vous alors, fans de Harry Potter ? Et vos enfants ? Ont-ils d’autres passions dans leurs lectures ?

Harry Potter

Comme toi…

Comme toi, il passe des heures avec ses livres.
Comme toi, il refuse les câlins.
Comme toi, il aime faire la bagarre.
Comme toi, il fait le fou et court partout.
Comme toi, il crie tous les jours « Casssssssé ! Ca farte ?».
Comme toi, il dit qu’il n’a rien fait et que c’est sa sœur.
Comme toi, il réclame l’Ipad en boucle.
Comme toi, il joue à tirer sur les invités avec les Nerfs.
Comme toi, il nous répond avec insolence.
Comme toi, il fait des caprices.
Comme toi, il se moque et nous défie.

Montre lui l’exemple car il fait tout comme toi !

Comme toi, il est timide.
Comme toi, il est sensible.
Comme toi, il a le meilleur des fonds.
Comme toi, il ne ferait pas de mal à une mouche.
Comme toi, il a cet air coquin et malicieux.
Comme toi, il a les yeux pétillants.
Comme toi, il est d’une gentillesse infinie.
Comme toi, il a une bouille à croquer.
Comme toi, il joue à faire le clown et nous amuser.
Comme toi, il rit de tout.
Comme toi, il a ce sourire qui nous fait tant craquer.
Comme toi, il est si doux et attentionné.

Comme toi, il nous remplit de joie.

Montre lui l’exemple, montre lui la voie.

Comme toi, il fait tout comme toi.

comme toi

Cher Père Noël…

La journée de Dimanche a été un peu longue, et nous n’avons pas trop bougé l’après-midi. Comme le petit dernier venait juste de voir le spectacle « Au pays du Père Noël », il était à fond dans une ambiance Père Noël, cadeaux, lutins et cie.

« Ah non, on ne va pas du tout faire le sapin de Noël maintenant ! J’ai une idée, on n’a qu’à écrire ta lettre au Père Noël ! Allez, les grands, vous voulez aussi le faire avec votre petit frère ? »

Clins d’œil complices, ils jouent le jeu sans aucune difficulté !

Voici donc les 3 versions des lettres assez bâclées de mes enfants au Père Noël. Je vous laisse deviner qui a écrit quoi (Mon 10 ans vs Ma 10 ans vs Mon 3 ans), même si c’est assez évident !

V1

Cher Père Noël,
Comment vont les petits lutins ? Je suis très sage.
Je t’ai vu ce matin au spectacle du Père Noël, c’était bien. Je suis très sage.
Je veux bien des cadeaux pour Noël, mais que Sam le pompier. Le dou armelle ( = le double harnais), la caserne des pompiers et aussi une vraie échelle.
J’ai été bien sage !
(Intervention de Maman : « Mon cœur, ce n’est pas possible Sam le pompier, tu en as déjà trop. Qu’est-ce que tu veux d’autre ?)

Sam le pompier, d’accord Père Noël ?!
Au revoir

V2

Bonjour Père Noël.
Ça va ?

Pour Noël, j’aimerait j’aimerais :
– Un ipad
– Un iphone
-Un abonnement à la PS4

V3

Cher Père Noël,
Comment vas-tu ? Et tes lutins ?
Cette année, j’ai été très sage. Est-ce que je pourrais avoir des cadeaux ?
Alors :
– Une tablette (qu’on se partage à deux)
– Des chaussures à roulettes
– Ou des jeux et des livres
– Mais plutôt un téléphone

Merci d’avance.

 

Je ne sais pas pourquoi mais je sens que certains enfants de la maison vont être déçus cette année pour Noël.

Disons qu’il n’y en a qu’un sur les 3, qui a un peu plus de chance d’avoir un de ses choix, et remarquons qu’il a aussi pris la peine de dire Merci !!!

Non, non, non, je ne céderai pas à Sam le pompier, c’est plus possible ! (Vous me connaissez maintenant !)

No comment pour la tablette et le téléphone !

Et vous, vos enfants sont déjà dans l’ambiance des cadeaux de Noël ? Qu’est-ce qui leur ferait plaisir ? Au passage, si vous avez des idées pour des garçons de 3 ans et 10 ans, je suis preneuse !

Père Noël

Ses 3 ans, Sam le pompier, les caprices et tout le reste…

Mon désormais 3 ans a adoré notre semaine de vacances au soleil. Mais à côté de ça, il était pressé de rentrer car il savait que quelques jours après le retour, il y aurait son anniversaire !
3 ans… Incroyable ce que le temps passe vite. Pendant toutes les vacances, je lui ai demandé tous les jours quel âge il allait avoir, mais rien à faire il me répondait à chaque fois : « 2 ans et demi » et non 3 ans. Par contre, cette année, pour la première fois, il a très bien compris la notion d’anniversaire, de fête et surtout de cadeaux !

En rentrant de vacances, dès qu’il parlait au téléphone à un membre de la famille, il demandait à cette personne si elle avait un cadeau pour lui !

Le jour J, même chose : dès que quelqu’un l’appelait pour lui souhaiter un Joyeux Anniversaire, encore et encore, il parlait de cadeaux ! La honte !

Le jour de ses 3 ans, nous étions juste tous les 5 et nous sommes allées à Gulli Parc pour lui faire plaisir.

 

gulli parc

Les grands ont voulu lui faire un cadeau avec leur argent de poche, et forcément, c’était un jouet Sam le pompier et le petit était fou de joie. De notre côté, nous avions décidé, il y a quelques semaines, d’investir dans une draisienne. Il n’a jamais accroché avec la trottinette, et pourtant, je lui fais essayer régulièrement. Quand il la prend, je me retrouve à porter la trottinette au bout de 5 mns, donc j’ai fini par laisser tomber. Le problème est qu’il déteste marcher et avance comme une tortue. Chaque sortie sans poussette nous prend un temps fou, il met 10 mns pour aller à l’école, alors que c’est en bas de la maison.  Je vous avoue donc que notre cadeau était complètement intéressé ! Enfin trouver une solution (qui lui plaise bien sûr) pour pouvoir se balader sans poussette !

La draisienne Puky (version XL à partir de 3 ans) a été un vrai succès. Il a tout de suite aimé et, dès le lendemain, nous sommes partis en balade et il était même devant moi ! Du jamais vu !

draisienne puky

Par contre, la journée des 3 ans a été assez terrible, rythmée par des caprices à gogo, des « je veux des bonbons » toute la journée en insistant par des « allez, c’est mon anniversaire ».

En tout cas, il a finalement bien compris qu’il avait enfin 3 ans et que c’était sa journée à lui.

Le petit malin nous a légèrement pourri la journée en enchainant les crises. Encore une fois, je n’avais jamais eu ça avec mes jumeaux…

Ah, ces petits 3ème, qu’est-ce qu’ils sont gâtés !

Et c’est peu dire, vu que c’est également le petit dernier de toute la famille et de toute la ribambelle de cousins. Tout le monde le traite comme le roi du monde, on est vraiment mal barré.

Bref, le lendemain, nous avons donc organisé la fameuse fête d’anniversaire Sam le pompier des 3 ans en famille avec les grands parents, les tatas/tontons et les cousins.

Il était tellement excité et content, c’était à croquer. Beaucoup ont voulu lui faire plaisir en lui offrant des cadeaux Sam le Pompier au vue de sa passion pour les pompiers ! C’est marrant mais je leur avais quand même dit : « pas de cadeaux Sam le pompier, ça suffit ! ».

Il a donc reçu un magnifique déguisement de pompier, l’hélicoptère, la voiture et le centre des secours Sam le pompier !!! Le petit voyou, quand il ouvrait un cadeau qui n’avait pas de rapport avec les pompiers, disait « ça, non, j’en veux pas ». J’ai rarement été aussi gênée ! Heureusement, sa passion/obsession a plus amusé la famille qu’autre chose ! Et du coup, j’ai stocké les cadeaux sans lien avec les pompiers dans un placard car il ne les a même pas regardés. Tant pis pour lui, je les ressortirai pour Noël !!! 🙂

 

dégusiement pompier

cadeaux sam le pompier

J’ai vu ses yeux brillés toute la journée. Il a passé le reste de la soirée à jouer pendant des heures avec tous ses jouets de pompier. Je crois bien que je ne l’ai jamais vu aussi heureux, un vrai bonheur !

Au moment du coucher, pas si mal élevé finalement, il nous a dit merci encore et encore, qu’il avait beaucoup de chance d’être autant gâté et qu’il était très content avec ses jouets préférés.

Super Papa a cédé à une histoire de Sam le pompier avant de dormir.

Il a rallumé la lumière plusieurs fois pour regarder à nouveaux ses jouets et pour être sûr que dans son tiroir il y avait bien les serviettes en papier Sam le pompier qu’il avait dérobées pendant l’anniversaire (trop craquant). Il a regardé encore et encore sa carte d’anniversaire Sam le Pompier que sa tata lui a fait avec amour, et a fini par s’endormir à 21h30 en chantant « A chaque signal d’alarme… ».

C’était un pur bonheur de le voir aussi heureux pendant cette magnifique journée en famille !

Allez, cette semaine, on commence enfin la cure de désintox ! 🙂

3 ans

Le réveil mouton qui nous a sauvés…

Quand j’ai eu mon petit 3ème, je me suis dit que ça allait être de la rigolade après avoir eu l’expérience des jumeaux. Je n’aurai jamais pensé que Monsieur ne ferait pas ses nuits avant ses 1 an, ses 2 ans… Du jamais vu pour nous car les jumeaux ont fait leurs nuits vers 8/10 mois (et déjà, je trouve ça tard). La première année, il se réveillait sans arrêt pour toutes les raisons possibles. A 2 ans, ça lui est arrivé régulièrement d’hurler pour un biberon en pleine nuit ou pour sa tétine perdue. Nous étions HS, épuisés de fatigue et incapables de trouver une solution pour nos nuits pourries. On a essayé de nombreuses heures de coucher pour comparer, mais ça n’a rien changé à son réveil, et honnêtement, dans tous les cas, il ne s’endort jamais avant 20h45.

Tout ça sans compter que c’est aussi un lève-tôt, lève-tôt genre 6h/6h30, et que ses parents sont de vrais couche-tard, genre jamais au lit avant 23h30/minuit. En vacances, c’est la même chose, lever vers 7h00 pour toute la famille (il est très bruyant donc réveille tout le monde)même si on se couche tard, très tard !

Avec l’entrée en maternelle, les choses se sont légèrement arrangées mais il a continué à se réveiller avant notre réveil, et du coup, il était encore plus fatigué qu’avant avec le nouveau rythme de l’école.

ET PUIS, oui forcément, et puis, il y a environ 3 semaines, j’ai eu une super idée plus que lumineuse en discutant avec mon fils de ses nuits/réveils. Je lui ai dit que ça serait génial de lui trouver un réveil rien qu’à lui. Un réveil magique qui s’éclaire la nuit, comme une veilleuse, et qui change de couleur quand c’est la nuit ou le jour (j’avais déjà vu ce genre de réveil il y a très longtemps). Je lui ai bien expliqué que comme il était encore petit, il ne savait pas vraiment si c’était l’heure de se lever ou pas et que grâce au réveil, il pourrait enfin savoir si c’était la nuit ou la journée.

Je me suis mise à faire des recherches très poussées et des comparatifs. J’ai trouvé pas mal de choses à des prix très variés. J’avais 2 critères pour le réveil/veilleuse : un petit prix et le fait qu’il soit transportable facilement donc assez compact.

J’ai fini par trouver ce petit réveil mouton sur le site de MamanShopping (site que je trouve d’ailleurs génial, bourré de supers idées de produits).

Je l’ai reçu 48h après, et mon p’tit mec a tout de suite adoré ce réveil mouton. Je lui ai bien expliqué comment cela marchait (après avoir moi-même lu la notice au moins 8 fois car je ne comprenais pas comment il se réglait) : quand le petit mouton dort, c’est encore la nuit, et quand le petit mouton est debout avec son sac à dos, c’est l’heure de se réveiller.

Dès la première nuit, ça a été magique, il s’est endormi plus vite que d’habitude et aucun bruit avant 7h20 (heure du réveil supposé pour l’école). Il s’est réveillé fièrement en nous montrant que son mouton aussi était réveillé !!!! Honnêtement, je ne m’y attendais pas du tout. Et l’histoire a continué comme ça toute la semaine. Bon forcément, c’est la même semaine où les grands ont décidé de se réveiller exceptionnellement à 7h et non 7h30 pour je ne sais quelle raison… Mais on s’en fiche, car ça a marchéééééééééééééééééééé ! YES. Idem pour la semaine suivante. Ça lui est arrivé à deux reprises de se réveiller avant le mouton et de nous appeler. On lui a dit que ce n’était pas encore l’heure car le mouton dormait, et bien, il s’est rendormi !!! Ça aussi, c’est du jamais vu !

Et un peu vicieuse comme je suis, j’ai tenté de décaler l’heure du réveil mouton le week-end en le mettant à 8h00. Et bien Samedi dernier, il s’est carrément réveillé à 9h30. Vous vous rendez compte !?  Il vient de nous faire sa première grasse matinée (et par là, j’entends un réveil après 8h), à l’âge de 2 ans et 11 mois, incroyable. Le bonheur tout simplement !

Je ne rigole pas mais ce réveil mouton nous a littéralement tous sauvés de la fatigue et si vous avez ce genre de problème de nuit trop courte avec votre enfant, je vous le conseille vivement.

Il faut juste voir ce que cela donne sur le long terme, je vous tiendrai au courant !

Et comme nous partons en vacances semaine prochaine, je vais aussi tenter et prendre le réveil avec nous.

En attendant, bonnes vacances à vous tous, reposez-vous et dormez bien ! 🙂

réveil mouton

réveil mouton

Et un petit tour aux urgences !

Avant-hier soir, vers 19h, on commençait à « tourner en rond », donc notre presque 3 ans, s’est dit que ça sera sympa d’aller faire un tour aux urgences. En même temps, ça faisait longtemps, au moins depuis le mois de Juillet !

Cause : depuis 30 minutes, le petit et sa sœur jouent, en se tenant les bras, à tourner en rond comme des fous (comme tous les enfants, hein), puis à faire sembler de tomber par terre au moins 10 fois. La mère, stressée que je suis, leur a demandé au moins 10 fois aussi d’arrêter. A la 11ème chute, forcément, mon petit mec s’est fait mal en tombant.

Symptôme : mon fils se met à pleurer en me disant qu’il a mal au poignet.

Diagnostic maman après 5 mns : c’est rien mon cœur, ça va passer.

Diagnostic maman après 8 mns : mince, c’est quoi ces pleurs ? Je ne le sens pas, y a un truc qui ne va pas.

Symptôme après 10 mns : il ne pleure plus mais se tient le poignet.

Diagnostic maman après 12 mns : ouf, ça va, il n’a plus l’air d’avoir mal, ça va aller…

Symptôme après 20 mns : il ne pleure plus mais se tient le bras avec son autre main. Il ne veut pas que je regarde, ne veut pas que je le mette sous l’eau, ni que je le touche…

Diagnostic maman après 20 mns : et merde, il s’est quand même pas cassé le poignet ? On fait quoi là ? C’est sûrement rien, mais bon…

Diagnostic papa après 22 mns : c’est rien mon cœur, ça va aller.

Symptôme après 40 mns : toujours impossible de regarder son bras qui reste immobile et je n’arrive pas à lui enlever son pull. Il pleure si je lui parle de son poignet.

Diagnostic parents après 40 mns : bon, ça va pas, y a un truc, on a pas le choix, faut aller aux urgences. La pure galère, il est déjà 19h40 !!! On va quand même pas passer la soirée aux urgences !? Et si ça se trouve, c’est rien. Mais en même temps, on ne va pas non plus aller aux urgences en pleine nuit s’il a toujours mal ?! Le vrai dilemme des parents pour savoir quand il faut aller aux urgences ou pas. Allez, pas le choix, on va aux urgences.

Symptôme dans la voiture : impossible de l’attacher, il ne veut pas bouger son bras, il pleure.

Diagnostic parents : et merde, il ne s’est quand même pas cassé le poignet. Non quand même pas, mais ça doit être une petite entorse.

Symptôme 1h30 après : il se tient toujours le bras, ne veut pas qu’on le touche mais reste très calme. Par contre, il pleure si on essaye de le toucher.

subluxation poignet

Diagnostic parents : C’est sûr maintenant, il s’est cassé le poignet ! NONNNNNNNNNNNNNNN ! C’est pas possible, il va pas nous faire comme son grand frère cet été ?!

Il finit par être vu par l’infirmière de l’hôpital qui veut regarder son bras.

Symptôme 2h15 après : « J’ai plus mal, on peut rentrer ? ».

Diagnostic maman : et voilà, comme par hasard, il a plus mal !
Diagnostic papa : mais non, il dit ça parce qu’il ne veut pas qu’on l’ausculte.
Diagnostic maman : futé le petit !

Elle lui touche le poignet, il pleure très très fort.

Diagnostic parents : c’est plus que sûr, il s’est cassé le poignet ! On a bien fait de venir !

Il finit par voir l’interne des urgences.

Symptôme 2h40 après : elle n’arrive pas non plus à l’ausculter. Il ne bouge pas, ne répond pas à ses questions et ne veut pas lui montrer son poignet.

Diagnostic interne : je pense que c’est le poignet, on va l’envoyer faire une radio mais j’ai un gros doute sur le coude. Je vais chercher mon supérieur.

Diagnostic parents : et merde, plâtre et cie pour au moins 4 semaines ou même 6 semaines si elle va chercher son supérieur, ça va être la misère.

Diagnostic supérieur : c’est possible que ce soit au niveau du coude, et que soit une subluxation du coude, enfin une « pronation douloureuse », bref, ça peut être au niveau du coude et  entrainer une douleur dans tout le bras jusqu’au poignet. Si c’est ça, on le saura très vite. Je dois lui faire une manipulation pour le remettre en place et on aura la réponse…

Diagnostic maman : hein ? je comprends rien, de quoi il parle ? Il a le coude cassé ? (et Super Papa a choisi ce moment pour sortir saluer un ami qui travaille aux urgences)

On me demande de lui mettre sur son visage un masque qui envoie un gaz hilarant. Il pleure, se débat et ne veut pas s’allonger .(Super Papa est toujours hors de la salle, c’est une blague ?!)

Sans que je comprenne, le médecin lui fait une sacrée manip.

Symptôme : hurlements et cris de douleurs pendant 5 secondes.

Symptôme maman : larmes aux yeux, presque tombée dans les pommes. Mon bébé, qu’est-ce qu’il vient de se passer ?

Diagnostic papa qui vient de revenir : alors,  ça va ? On fait quoi, on va à la radio ?

Symptôme maman : énervement contre Super Papa : mais t’étais où pendant la manip ????

Symptôme papa : étonnement. Quelle manip ?

Symptôme maman : no comment !

Symptôme après 3 heures : il rigole comme un fou et veut encore le masque !

Symptôme après 3h15 : il rebouge le bras, le poignet, tout va bien, il veut juste son masque encore et encore !

OUF

Symptôme enfant après une bonne nuit de sommeil : il est en super forme, tout va bien pour lui, et il continuer à jouer avec son masque !

Symptôme maman après une nuit de sommeil : fatiguée, toujours un peu stressée mais bien rassurée.

Symptôme papa après une nuit de sommeil : en super forme !

Conseils pour les parents :

Attention, pensez à la subluxation du coude, encore appelée la « pronation douloureuse ». Ce n’est pas grand-chose mais il faut un expert pour identifier le problème et le régler (je vous recommande quand même les Urgences !)

Celle-ci peut arriver quand l’enfant est tiré ou tourné brusquement par une personne plus grande que lui (ici, sa sœur qui s’amusait à le faire tourner). Mais cela peut arriver également quand on lui prend la main pour l’empêcher de tomber ou en la tirant pour le relever. Cela peut également arriver quand les parents s’amusent avec l’enfant pour le faire sauter.

Bref, cela peut arriver à de nombreuses occasions, et il faut toujours faire attention avec un petit de moins de  5 ans car tous ces mouvements peuvent faire sortir légèrement l’extrémité du radius du ligament qui le tient en place.

Oui j’ai fait des recherche poussées ce matin 🙂 Et vous, vous connaissiez ?

subluxation coude

Ps : et voilà, ce fut notre première sortie rien que tous les 3, mon petit dernier qui a eu ses 2 parents rien que pour lui ! (Merci mamie)

Sam le pompier pour ses 3 ans…

J’ai beau me creuser la tête, je n’arrive toujours pas à trouver le thème pour la décoration de la fête d’anniversaire de mon presque 3 ans (dans 3 semaines) ! Oh, ça va, on peut rigoler. Pour ceux qui ne suivent pas Coupdouble sur Instagram, mon fils est un passionné de pompiers, en particulier Sam le pompier, mais aussi les pompiers en général et tous les bruits qui vont avec !

A ce niveau là, d’ailleurs, je ne sais même pas si on parle de passion ou d’obsession.

L’autre jour, quand je l’ai retrouvé en train d’escalader la bibliothèque puis d’enchainer debout sur le canapé, je l’ai attrapé le plus vite possible pour ne pas qu’il se fasse mal. Et là, il m’a juste dit : « Mais quand même Maman, si j’arrive à me faire mal, tu pourras appeler les pompiers, non ? » Impensable, et pourtant, il l’a fait le voyou !

Depuis, nous sommes en pleine cure de désintoxication de Sam le pompier. Et encore, ce n’est pas comme-ci je lui mettais le dessin animé tous les jours, loin de là. Allez, peut-être 20 mns un week-end sur deux, et plus rien depuis 2 semaines. Pourtant, la chanson « A chaque signal d’alarme… » et les « Pin- Pon » rythment encore tous nos réveils et toutes nos soirées, accompagnée d’une course folle dans l’appartement avec sa moto et son casque de pompier. Je ne comprends même pas que les voisins ne soient pas encore venus car ici nous n’en pouvons plus.

Et tout ça, c’est à cause d’une des mamies qui lui a fait découvrir ce dessin animé ! Il y a 6 mois, je ne connaissais pas ce fameux Sam et d’ailleurs, quand mon fils m’en parlait, je n’y comprenais rien ! Ou c’est peut-être encore à cause de l’autre mamie, qui lui ramène toutes les semaines un cahier, des coloriages ou des gommettes à l’effigie de Sam, le pompier !

Non, en fait, quand j’y repense, tout a commencé avec son père qui lui a fait monter la grande échelle des pompiers. J’avais parié avec lui, que, peureux comme il est, le petit ne monterait jamais dessus. Raté, comme quoi, on pense connaître ses enfants par cœur, mais la passion est plus forte !

Bon ok, c’est peut-être aussi un peu à cause de sa mère qui lui a offert la parure de lit Sam le pompier, ou qui lui imprime des photos de pompiers qu’ils font ensemble dans la rue.

Parce que, oui, même si je n’en peux plus de tout ça, voir ses yeux briller de bonheur, qu’est-ce que c’est bon !

Et forcément, pour ses 3 ans, je n’ai qu’une envie : lui faire une magnifique surprise et voir ses yeux briller de joie encore plus fort !

Pour l’occasion, je me suis bien débrouillée et je vais faire venir de vrais pompiers à la maison qui vont simuler un feu et l’éteindre devant nous.

Vous imaginez ? !

Ça va, je plaisante !

Donc je disais, pour ses 3 ans, j’ai commandé la totale de décoration d’anniversaire Sam le Pompier : les verres, les serviettes, les casques, les sifflets, les bougies, la nappe… Par contre, je suis très fière de moi car je n’ai pas craqué pour le déguisement ! Bon, comme c’est dans 3 semaines, j’ai encore le temps de changer d’avis…

Anniversaire Sam le pompier

En tout cas, je suis vraiment contente d’avoir déjà gérée cette partie :  j’ai commandé tout ça sur le site Vegaooparty et je l’ai reçu 2 jours après !

Il ne reste plus qu’à lancer les invitations :

– Alors, il m’a parlé de son meilleur copain Antoine, qui en fait, après des recherches très poussées, s’avère être le petit frère d’une petite fille de sa classe. Un petit bébé qui n’a que 9 mois…
Bon… (oui, après les pompiers, la 2ème passion de mon fils, ce sont les bébés)

Sinon, il y a Arthur et Emma qu’il adore, c’est vraiment ses amis, et en plus, me dit-il, il joue avec eux tous les jours à la récré. Tiens « Emma et Arthur », comme les meilleurs amis de ton frère et ta sœur ? Oui, oui, c’est bien eux !
Effectivement, il les voit tous les jours à la récré au niveau de la grille qui sépare maternelle et élémentaire.

Suivant…

Il y a bien Martine, m’a-t-il dit, qu’il aime vraiment beaucoup ! « Martine » comme ta maîtresse ?

Allez, on fera l’anniversaire en famille et je suis sûre que les grands-parents seront ravis de mettre les chapeaux Sam le Pompier !

Ps : au passage, mais qu’est-ce qu’il est nul ce dessin animé Sam, le pompier, vous ne trouvez pas ? Honnêtement, je préférais largement l’obsession de mes jumeaux au même âge pour Dora. Même si elle m’énervait, au moins, elle leur apprenait 2/3 trucs intelligents !

 

Sam le pompier

Sam le pompier

échelle pompier

chez les pompiers

chez les pompiers

chez les pompiers

pompier

passion pompier

tasse sam le pompier

Check-list de Septembre

Allez, une petite grande check-list de Septembre :

– Rendre mon presque 3 ans propre pendant la sieste. FAIT, un jour sur deux.

– Propreté pendant la nuit. PAS FAIT du tout.

– Organiser les allées et venues des activités extrascolaires des grands. PAS FAIT.

– Rendre mes grands les plus heureux du monde. FAIT, grâce au PAS FAIT juste au-dessus. Du coup, ils vont et reviennent de  leurs activités tout seul à chaque fois.

– Déjeuner en tête à tête avec mon petit le mercredi midi. FAIT (en même temps, facile, les grands voulaient rester à la cantine pour je ne sais plus quelle raison !)

– Déjeuner en tête à tête avec mon 10 ans le jeudi midi. FAIT (pas vraiment le choix, il a rendez-vous chez l’orthoptiste !)

– Déjeuner une fois par semaine avec ma fille en tête à tête. PAS FAIT. Non, mais ça va, oui ! Si vous n’êtes pas contents, tout le monde à la maison le mercredi et c’est réglé.

–  Lui acheter un  vernis qui n’est pas transparent ou ne part pas à l’eau, bref un vernis qui soit vraiment un vernis. FAIT (à cause du PAS FAIT ci-dessus, hein).

– Lui interdire d’en mettre les jours d’école, contrairement à ses copines. FAIT. Elle me déteste. FAIT.

– Être à la sortie de la maternelle et de l’école primaire en même temps. PAS FAIT.

– Leur apprendre enfin à ouvrir la porte blindée avec leur trousseau de clés. PAS FAIT ! (enfin si, mais ils n’y arrivent pas !)

– Réussir à faire réciter la leçon d’histoire de mon fils, pendant que je vérifie l’exercice de français de ma fille, pendant que mon petit dernier veut que je lui dessine un pompier. PAS FAIT !

– Être plus patiente avec mon 10 ans pendant les devoirs, en même temps qu’il se roule par terrer, en jouant au ballon, pendant qu’il saute en l’air, pendant qu’il joue aussi à la bagarre avec son frère. PAS FAIT !

– Trouver une étudiant une fois par semaine pour l’aider avec ses devoirs parce que là, ce n’est plus possible. FAIT.

– Écouter l’étudiante me dire qu’elle n’a jamais vu un enfant aussi calme. FAIT.

– Ne pas punir les enfants sans réfléchir, surtout des punitions que l’on ne tiendra jamais. PAS FAIT.

– Faire comprendre à mon petite dernier que c’est très dangereux de se faire mal exprès pour que « Maman appelle les pompiers ». FAIT, mais il continue quand même.

– Arrêter de lui mettre le dessin animé Sam, le pompier. FAIT

– Réussir à gérer ses crises quand je ne lui mets pas Sam, le pompier. PAS FAIT.

– Lui faire comprendre que l’école, ce n’est pas l’horreur. FAIT. Notre plus grande victoire 🙂

– Suivre un Tuto pour faire de plus jolies nattes à ma 10 ans (demande de sa part). FAIT, mais c’est toujours pas ça !

– Inviter une semaine sur deux une copine ou un copain à dormir. FAIT, mais je ne sais pas combien de temps on va réussir à garder le rythme.

– Diner une fois par semaine mois en tête à tête avec mon mari. PAS FAIT.

– Lancer mon nouveau site début Septembre. Forcément, pas FAIT (mais ça arrive !)

– Organiser des vacances pour la première fois pendant la Toussaint parce qu’on est tous HS après seulement 1 mois de reprise. FAIT ! Yes !

– Faire le point sur la rentrée. FAIT.

C’est plutôt une bonne rentrée finalement ! Et vous, quoi de neuf après ce premier mois de reprise ?

check list de septembre

 

Les gogos reviennent dans la cours de récréation

Au vu des grandes vacances et de la folie PokemonGo, j’étais sûre qu’à la rentrée scolaire, les cartes Pokémon allaient envahir les cours de récrés et les pensées de mes enfants, exactement comme il y a 2 ans et 4 ans.

Car c’est une loi mathématique : la mode des jeux s’arrête toujours pour mieux revenir quelques mois ou années plus tard, une fois que les enfants ont fini par vendre leurs jeux complètement démodés au vide grenier, et pour permettre ainsi aux parents quelques mois plus tard de parcourir tous les magasins de jouets du quartier, de la ville, voire du monde, pour retrouver à nouveau lesdits « jeux à la mode » qui sont forcément en rupture de stock un peu partout et ont disparu de la planète quand ils redeviennent à la mode.

Ne cherchons pas à comprendre, c’est comme ça, et on se fait avoir à chaque fois.

Bref, à ma grande surprise, cette année, ce sont les gogos qui ont fait le grand retour ! Les fameux mêmes gogos qui étaient tant à la mode il y a 2 ans, et qui étaient déjà introuvables à cette époque.
Bon, à priori, c’est juste une mode du quartier, car après sondage divers ici et ici, vous n’êtes pas nombreux à connaître ces drôles de petits personnages qui rendent fous mes enfants, et qui, à priori, datent de 2011 déjà !

Heureusement, par chance (comme quoi, toute règle a une exception !), ils les avaient gardés de côté et n’avaient pas cédé à la tentation de les vendre au vide grenier pendant leur période « Rubiks’Cube » !

gogo2

Dommage que mon fils ait perdu sa pochette entière de gogos au square il y a 10 jours. Je pense que c’est la première fois que je le vois aussi triste pour un jeu. Il était inconsolable !

Forcément, hein, j’ai fait le tour du quartier/ville/monde pour lui retrouver des gogos et lui redonner le sourire ! Oui, je sais, je suis faible…

Au final, je n’ai trouvé des gogos que sur Amazon, qui est en train de devenir mon meilleur copain !

Et forcément, j’ai dit « Oui » à ma fille quand elle m’a demandé si je pouvais aussi lui commander quelques gogos.

Oui, je suis très faible…mais juste !

les gogos

Et forcément encore, c’est une semaine après cette commande groupée, que ma fille a retrouvé dans son cartable la pochette de gogos de son frère, perdue au square. Le mystère des jumeaux… Sachant que le jour de la terrible perte, ils n’étaient pas ensemble au square et que je me rappelle très bien y avoir vue la pochette de gogos sur le cartable de mon fils…

Tout ça pour ça…

Mais le plus drôle dans toute cette histoire très intéressante sur la folie des gogos, et après des recherches poussées (enfin grâce à une amie sur Facebook qui a une très bonne mémoire !), j’ai découvert que les gogos ne dataient pas de 2011, mais de 1996 !

Je vous présente donc cette magnifique pub des « Jojo’s », aussi appelé « Djojos » ou de nos jours « Gogos » :

Et chez vous alors, c’est quoi les jeux des cours de récré pour cette rentrée ?