Leurs cadeaux de Noël, leurs envies, nos choix…

Cette année, le choix des cadeaux de Noël des enfants a été plus difficile que d’habitude. Au vu de leurs lettres au Père Noël, pour M. 3 ans, nous avions le choix entre Sam et Sam le pompier, dixit « Hein, Père Noël, que Sam le pompier, d’accord ? », ou pour les jumeaux de 10 ans, nous avions le choix entre une tablette et un Iphone. Oui, nous pouvons en rire car aucun de ces deux objets connectés n’est à l’ordre du jour ou de l’année. Oui, oui, ils auront une autre déception pour leur entrée au collège.

Bref, j’ai dû réfléchir un peu plus que d’habitude pour essayer de leur faire quand même plaisir, et sachant qu’il s’agit des cadeaux de Noël de toute la famille regroupée, il ne faut pas se tromper.

Pour mon 3 ans, hors de question de prendre une nouvelle caserne de pompier ou des personnages Sam, il en a trop. Je me suis un peu creusée la tête et j’ai fini par avoir une bonne idée, enfin je crois. Comme j’aimerais vraiment le pousser à jouer d’avantage à des jeux de réflexion, je lui ai pris :

Une valisette de 4 puzzles de pompier. Au pire, il se baladera avec sur sa moto ou dans son sac à dos, et puis, comme il y a des pompiers dessus, il sera forcément content ! Et au mieux, il fera enfin un puzzle, yes !!!
Lire la suite

Cher Père Noël…

La journée de Dimanche a été un peu longue, et nous n’avons pas trop bougé l’après-midi. Comme le petit dernier venait juste de voir le spectacle « Au pays du Père Noël », il était à fond dans une ambiance Père Noël, cadeaux, lutins et cie.

« Ah non, on ne va pas du tout faire le sapin de Noël maintenant ! J’ai une idée, on n’a qu’à écrire ta lettre au Père Noël ! Allez, les grands, vous voulez aussi le faire avec votre petit frère ? »

Clins d’œil complices, ils jouent le jeu sans aucune difficulté !
Lire la suite

Lego Architecture : sa grande passion

Petite, ma fille passait des heures à colorier et faire des puzzles, mettant les pièces à l’envers pour augmenter la difficulté.
Elle s’occupait seule sans problème. Puis, vers l’âge de 4-5 ans, quand ses copines de classe raffolaient des poupées et des robes de princesse, elle s’est sentie complètement décalée, et a eu du mal à se trouver des occupations. Elle n’arrivait plus à jouer seule, et s’est mise à réclamer notre présence en permanence pour tout ce qui est « jeux de société », ce qui est encore le cas aujourd’hui.

D’année en année, il était devenu de plus en plus difficile de trouver ce qui pouvait lui plaire pour Noël ou son anniversaire, elle-même ne savait pas,. C’était devenu un vrai casse-tête.
Elle n’aimait pas les jeux dits de « fille », mais n’était pas non plus attirée par les jeux trop « masculins ».

Elle aimait les Lego, ça c’était sûr ! Mais les Lego « fille », du type Disney Princess ou Lego Friends, ce n’était pas possible pour elle. Il fallait trouver un intermédiaire « mixte » !
Et à 7 ans, miracle quand elle a découvert par hasard les « Lego Architecture ». Elle a eu un vrai coup de cœur. C’est devenu sa passion, et le seul cadeau qu’elle demande depuis plus de 2 ans pour son anniversaire et Noël.

Lego architecture

Elle aime tellement ça, qu’elle en a parlé en classe (et m’a autorisé à vous montrer son petit texte) :

 » Ma passion, ce sont les « Lego architecture ». Son créateur est anglais : il s’appelle Adam Reed Tucker, on peut  trouver ses Lego en France depuis 2011. Cela consiste à reproduire des monuments avec des Lego. J’avais 7 ans quand j’ai fait mon premier Lego, c’était la Maison Blanche. Celui que j’ai fait avec le plus de pièces c’est la Fontaine de Trevi avec 731 pièces.
J’en ai fait 7 : la Maison Blanche (à Washington) avec 561 pièces, la Tour  Eiffel (à Paris) avec 321 pièces, la Tour de Pise (à Pise en Italie) avec 345 pièces, la  Fontaine de Trevi (à Rome en Italie) avec 731 pièces, les Nations Unies à New York avec 597 pièces, l’Empire State Building (à New York) avec 77 pièces et la Tour Spatiale de Seattle (à Seattle aux Etats-Unis) avec 57 pièces.

La plupart du temps pour faire une construction,  je mets une heure et demie mais je peux aussi les faire en 1 semaine. C’est très minutieux, et il faut donc être très patient pour faire la construction.
J’ai connu les Lego architecture grâce à mon cousin et depuis j’adore ça, c’est devenu ma passion ! « 

Bon, je vous l’accorde, sa passion « Lego architecture » est assez chère, et surtout, elle va vite prendre fin vu qu’elle a déjà presque  fait toutes les constructions qui existent, mais je suis sûre qu’elle trouvera très vite autre chose qui la passionne.
La preuve, elle a déjà essayé le tricot (tiens, comme son cousin encore une fois !) :

tricot

Et vous, est-ce que vos enfants ont des passions ?

(ps: non, ce n’est pas un article sponsorisé par Lego :))