Les 10 ans des jumeaux : les anniversaires, les copains et la mixité…

10 ans des jumeauxLes 10 ans des jumeaux arrivent dans quelques semaines, et ça m’a donné envie de faire le point sur tout ça: leurs anniversaires, ceux des autres, les copains et tout le reste…

Le principe de base pour l’anniversaire de nos jumeaux :

Tous les ans, pour l’anniversaire des jumeaux, nous avons la même « routine » :
un gâteau pour chaque enfant, ils soufflent leur bougie chacun leur tour et nous chantons deux fois « Joyeux anniversaire ». Et enfin, on leur offre un cadeau bien différent chacun. Pour les gâteaux et la chanson « Joyeux anniversaire », ça nous en fait donc 6 par anniversaire : 2 pour le jour officiel, 2 pour l’anniversaire avec la famille et enfin 2 pour l’anniversaire avec les copains d’école.

Non, non, je ne vous raconterai pas que pour mon petit 3ème, j’ai également fait 2 gâteaux sans réfléchir…

En ce qui concerne les cadeaux, nous essayons avec la famille de leur offrir des choses bien distinctes, mais parfois, ça peut être un cadeau commun (quand, par exemple, ils veulent le même jeu de société), ou encore, ça peut arriver qu’ils aient exactement le même cadeau ( par exemple pour leur premier vélo ou leur première console).

Là, tout de suite, j’avoue que pour les 10 ans des jumeaux, je n’ai pas encore trouvé de cadeaux. Des petites idées à me conseiller, sachant que NON, ils n’auront ni un téléphone ni une tablette comme ils me le demandent tous les 2 🙂 ?

Lire la suite

Cette addiction pour les livres… (ou ce manque de communication)

Mes jumeaux ont une addiction pour les livres, enfin surtout les BD.

Ils lisent, ils lisent, ils lisent, encore et encore, du soir au matin, à la moindre occasion, à la moindre pause, au réveil, aux toilettes, à la récré, au sport, dans la voiture, parfois même dans la rue… Ils ne s’arrêtent jamais ! Ils relisent aussi les mêmes livres en boucle sans jamais se lasser.

D’ailleurs, je vous ai déjà parlé de leur passion pour les livres et .

Autour de moi, tout le monde me dit que j’ai une chance folle d’avoir des enfants qui aiment autant lire, que c’est génial. Oui, je suis d’accord, la lecture est une passion formidable et extrêmement enrichissante.
Après, cela dépend tout de même du genre de lecture. Autant ma 9 ans va lire de tout, autant pour mon fils, ça ne sera que des mangas. S’il doit lire un livre particulier pour l’école ou un roman, il ne répond plus de rien, c’est comme une punition pour lui.
Et encore, mon problème ici n’est même pas dans le choix des livres.
Lire la suite

Nos vacances d’Avril à Paris en photos (et vidéos !)

Pour une fois, je m’étais organisée à l’avance pour les vacances d’Avril et j’avais prévu des stages pour mes jumeaux de 9 ans (3/4) .
La première semaine, au rythme de 3 heures par jour, ils ont fait un stage d’animation de Stop Motion. Mais c’est quoi ça ? Il s’agit d’un film d’animation à base de photos.

stop motion

1ère étape : imagination du scénario.
2ème étape : création du décor et des personnages.
3ème étape : prise de photos, un peu comme le procédé d’un dessin animé, image par image.
4ème étape : montage et dialogue.
5ème étape : montrer fièrement le film à toute la famille, des étoiles pleins les yeux.

Voici un tout petit extrait pour que vous compreniez le principe :

Sympa, non ? Ils ont adoré et le rendu du film est incroyable.

Lire la suite

La folie du Rubik’s cube (LA SUITE)

Je vous ai parlé longuement de la nouvelle addiction de mes enfants pour le Rubik’s Cube, enfin surtout de ma fille de  9 ans. Elle s’est bien pris la tête, elle a regardé beaucoup de tutos et de manuels.
Elle s’est entrainée des heures et des heures, et voilà le résultat :
(avec un super fond sonore de A. 2 ans !)

Je suis très fière d’elle ! Comme quoi, la persévérance !

Sinon, je pense que la relève est assuré par son petit frère qui, oui, a fini par avoir son jeu !

 rubik's cube

 

La folie du Rubik’s cube (et ses dangers !)

rubik's cube le vraiIl y a des petites choses comme ça qui te ramène dans ton enfance en un clin d’œil : une chanson, une odeur, une photo, ou même un jeu. Alors, quand ma fille de 9 ans m’a demandé il y a 3 semaines si je pouvais lui offrir un Rubik’s cube, j’ai fait un bon en arrière de 10 ans, 20 ans, OK 30 ans !

J’ai vite compris qu’à l’école, c’était la folie du Rubik’s cube ! C’est quand même marrant ces modes qui se répètent. Et puis, je préfère ça aux cartes Pokemon !
Personnellement, enfant, je n’ai jamais accroché avec ce casse-tête, et ce n’est pas du tout parce que je n’y arrivais pas, que ce soit clair. Ma fille, elle, est complètement accro ! Après une journée d’entrainement, elle était toute fière de nous montrer sa première face alignée. Quelques temps après, une autre fierté pour ses 2 premières faces. Mais depuis, c’est l’horreur ! Elle mange, parle, dort, joue et parle Rubik’s cube. Et ça peut même devenir dangereux (cf. dernières photos) !

Bref, elle n’arrive pas à aller à l’étape d’après, et donc forcément, encore moins à faire les 6 faces de ce casse tête, et ça la rend folle. Elle a bien essayé de toutes ses forces de m’expliquer comment faire une face alignée, surement pour que je puisse après lui expliquer à mon tout comment résoudre son Rubik’s cube. Bah oui, c’est bien connu, les parents ont toujours la solution ! Mais non, rien à faire, je suis toujours incapable de faire une face, ce n’est pas ma logique, et je me sens presque ridicule de ne pas réussir à faire 2 lignes (oui, on est d’accord, 2 lignes, et non 2 faces !).

Lire la suite

Nos vacances au Ski à 4

Ca y est, nous sommes de retour de nos supers vacances au ski 4. Oui, cette année encore, j’ai laissé le petit dernier chez les grands parents ! Je sais, c’est inadmissible ! Mais ça fait un bien fou de se retrouver en tête à tête avec nos jumeaux, et puis, franchement, lui qui a peur du manège, je ne peux pas l’imaginer sur une luge ou dans des chaussures de ski ! Allez, ça sera pour ses 3 ans, 4 ans, 5 ans… Bref, ça dépendra des grands-parents.

Nous avons passé une semaine magnifique dans notre petite station familiale. Déjà, fait le plus important, personne n’a été malade et surtout personne ne s’est fait mal contrairement à l’année dernière. Ensuite, nos 2  enfants ont progressé d’une manière spectaculaire par rapport à leur première fois au ski. Ce qui fait que nous avons pu sans problème skier tous les 4  les matins pendant près de 3 heures, juste avant leur cours de 1h30, pour ensuite re-skier encore ensemble pendant presque 2 heures ! Oui, on assure, surtout vu le temps pourri que l’on a eu . Même si mon 9 ans avait mal à cause de ses douleurs de cheville, il a pu skier facilement, bien maintenu dans sa chaussure de ski. J’avoue que j’avais assez peur pour lui, vu qu’il n’était pas du tout à l’aise l’année dernière.  Et bien,  j’ai été impressionnée par sa progression, sa ténacité, et son envie de skier encore et toujours plus. Il s’est dépassé, a affronté ses peurs et a gagné en assurance. Une belle victoire pour lui.
Quant à sa sœur jumelle, toujours très à l’aise, elle a un style impeccable. Par contre, elle préfère laisser la vitesse à son frère !

Lire la suite

La maladie de Sever et les douleurs de croissance

Mon fils de 9 ans a mal. Rien de grave, rassurez-vous, mais pourtant il souffre, fréquemment, souvent, même trop souvent…
Maladie de Sever ? Douleurs de croissance ? Douleur psychosomatique ?
Allez savoir, chaque médecin a son verdict, mais en attendant, il a mal.

Tout a commencé il y a plus d’un an, vers Octobre 2014 : du jour au lendemain, mon fils s’est plaint d’une douleur très forte au niveau du talon. Non, il n’était pas tombé, non, il n’avait pas reçu de coup. Mon petit grand mec est un fragile qui a souvent mal un peu partout.

La maladie de Sever

Nous n’avons pas vraiment réagi tout de suite à sa douleur mystérieuse au pied, mais plus les jours passaient, plus il se plaignait de douleur et plus il avait du mal à marcher.
J’ai fini par appeler le pédiatre qui l’a reçu très vite : incompréhension, il ne voyait pas du tout ce qu’il avait. Il lui a prescrit un peu de repos et du doliprane.
Une semaine après, aucun changement ! Re-pédiatre ! Cette fois, il nous a demandé de lui faire faire une radio et des analyses de sang. On a attendu et plus les jours passaient, plus il avait mal.

Le radiologue, assez ironique, m’avait dit que tout allait très bien, pas de quoi s’inquiéter ! J’étais presque déçu ! Mon fils avait mal et personne ne savait pourquoi ou comment l’aider.
Les analyses ne montraient rien de spécial ! Le pédiatre m’a conseillé de prendre rendez-vous chez un chirurgien orthopédiste si ça ne passait pas. Il fallait attendre 2 mois avant le rendez-vous.

C’est très dur, que ce soit pour l’enfant ou les parents de ne pas comprendre une douleur :
Douleur mystère, douleur psychosomatique, douleur douloureuse, douleur sans explication, douleur impossible à soulager.

Lire la suite

Les nouveaux livres préférés de ma fille de 9 ans

Mes jumeaux de 9 ans sont complètement accros aux livres. Ici, en rentrant de l’école, ça lit encore et encore ! D’ailleurs, parfois, ça me pose un problème car j’ai vraiment l’impression qu’ils ne savent pas jouer, j’en avais déjà parlé là.

Depuis environ 2 ans, ils dévorent tout ce qui est BD et Manga. Leur bibliothèque est remplie de livres de Dragon Ball et Fairy Tail pour mon fils, et de Chi pour ma fille.  En commun, ils ont tous les Tom Tom et Nana, Max et Lili, pas mal de Boule et Bill, ainsi que des Schtroumpfs, en passant par des Picsou, ou même des Simpson. A côté de ça, nous allons presque tous les week-ends à la bibliothèque afin qu’ils aient leur dose pour la semaine.

Oui, c’est génial vous me direz, mais c’est vrai que de temps en temps, j’aimerais bien qu’ils lisent des livres un peu différents, disons avec un peu moins de dessins et de bulles. D’ailleurs, vu la vitesse éclair de lecture de mon fils, je le soupçonne parfois de ne même pas lire les fameuses bulles. Bref, nous avons essayé de leur offrir d’autres types de livres, dans un genre un peu différent, mais rien à faire, ça ne leur disait rien. Leurs trucs à eux, c’est les BD et puis voilà !
Ils tiennent surement ça de leur papa !

Lire la suite

Le tableau de motivation (la suite), ou la positive attitude

Tableau de motivationCela fait 6 semaines que j’ai mis en place le tableau de comportement (enfin plutôt le tableau de motivation!) à la maison, et comme promis, je vous dis où on en est, ce qui marche ou non, et les petits changements à effectuer.

Alors, la première des choses, et non des moindres, c’est que OUI, ça marche. Ici, on a eu de très grands changements, et mes jumeaux de 9 ans, surtout mon fils, sont très motivés par ce tableau, et surtout les récompenses !

 

Concrètement, ça donne quoi notre tableau de motivation ?

– Les enfants aident plus à la maison, ce qu’ils ne faisaient pas du tout avant (surement ma faute d’ailleurs, je ne leur en demandais pas assez) : ils font leur lit tous les matins, ils aident à mettre et débarrasser la table, mon fils ne se jette plus trop par terre au moment des devoirs, leurs culottes sont beaucoup moins dégueulasses (comme quoi, c’est faisable 🙂 ) et leurs mains bien souvent plus propres…

– Ils se disputent moins, et R. 9 ans essaye de « moins » embêter sa sœur !

– Ils prennent de temps en temps des initiatives pour m’aider à la maison, mais bien évidemment, c’est dans l’attente de bons points. Ce n’est pas grave, car je suis déjà bien contente qu’ils comprennent le principe « d’initiative », ce qui n’est pas forcément facile à leur âge.

– Et SURTOUT, et je pense que c’est le plus important ici, ils ne parlent plus pendant des heures avant de dormir. Ca a été pour nous tous un changement extraordinaire. Non seulement, nos soirées de parents ne sont plus gâchées par les va-et-vient dans leur chambre pendant des heures, et donc, forcément, on ne s’énerve plus du tout le soir. Et en plus de cela, ils s’endorment bien plus tôt et ont ainsi pu récupérer pas mal d’heures de sommeil !

Ca fait déjà beaucoup de choses qui vont très bien, vous ne trouvez pas ?

Sauf que… Oui, il y a forcément des choses qui ne vont pas, sinon, ça serait trop facile. Et là, je vais surement vous surprendre, mais les choses qui ne vont pas, c’est uniquement à nous, parents, de les corriger. Car au niveau des enfants, je n’ai aucun souci avec le tableau de motivation.
Lire la suite

Nos vacances de Noël à Marrakech…

Même si je n’ai pas fait un bilan très positif de l’année 2015, je voulais partager avec vous notre dernière semaine de l’année, qui, elle, était magnifique. Une fois n’est pas coutume, cette année, pour les vacances de Noël, nous avons quitté Paris et sommes partis en vacances tous les 5.
Normalement, nous restons tranquillement à la maison, mais là, nous sentions bien que nous avions besoin de partir d’ici, de Paris, de prendre du soleil, de nous amuser, nous reposer, ne penser à rien et profiter les uns des autres.

Alors, cette année, pour les vacances de Noël, nous sommes partis dans un club de vacances au Maroc, à Marrakech ! Et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue, c’était juste le rêve.
Ce besoin vital de partir a surement aidé, mais je pense sincèrement, que ça a été une de nos meilleurs semaine de vacances !
Il y avait du Soleil, premier point de succès des vacances, mais il y avait aussi du sport et un club enfants.

En temps normal, pendant les vacances, mes jumeaux ont assez de mal à se faire des copains (ce qui n’est pas du tout le cas à Paris), ce qui reste un mystère pour moi. Ils font des choses ensemble, nous collent pas mal, mais surtout ils se suffisent à eux même ! A chaque fois, ça m’énerve comme pas possible de les voir tout le temps ensemble et de développer une timidité maladive qu’ils n’ont pas en temps normal.
Mais là, déclic, révélations, magie, je ne sais pas… Ils se sont enfin fait chacun toute une bande d’amis, chacun la sienne (point le plus important) et ils se sont éclatés comme jamais !
C’est surement leurs meilleures vacances ! Pour mon 9 ans, foot à gogo, tennis et ping-pong entre copains, et pour ma 9 ans, cirque, golf et piscine entre copines. D’ailleurs, elle a enfin trouvé sa vocation: trapéziste !

Pour A., 2ans, même s’il nous parle encore régulièrement du Père Noël des vacances, les vacances étaient surement  fatigantes. Les petits aiment bien leur routine et il nous réclamait souvent la maison. A côté de ça, il a été traité comme un petit roi. Les Marocains sont adorables avec les enfants, et ils jouaient tous avec lui. Il a même essayé le tennis et le golf (enfin il a tenu une raquette et un club 🙂 ) , et miracle, il est monté sur un poney, lui qui a peur de n’importe quel manège !
Il s’est baladé pendant une  semaine les mains dans les poches, et pas une seule fois, nous n’avons sorti la poussette ! Vive la liberté ! Heu, plutôt vive les bras de Papa !
On s’est encore fait avoir au niveau de la nourriture, puisqu’il aura fait presqu’une semaine de pâtes et gâteaux ! Bonjour le retour !

Quant à Super Papa et moi, nous avons pu nous reposer comme il se doit, profiter, faire du sport ensemble, nous détendre, NE PENSER A RIEN, bouquiner encore et encore, et surtout être méga zen avec nos 3 enfants. Bref, juste le rêve, comme vous l’aurez compris.

Et pour finir, du jamais vu chez la famille Coupdouble, nous avons passé une semaine entière de vacances sans aller aux urgences pour un enfant, ou ni même aller voir le médecin pour une simple otite ou angine ! Et ça, croyez-moi, c’est un miracle !

Bon allez, j’arrête, je vais faire des jaloux.
Mais n’empêche que notre premier test de vacances de Noël en vacances était juste génial !!!

Je vous laisse avec ces quelques photos souvenirs de vacances.
Et vous alors, êtes-vous déjà partis pendant les vacances de Noël ?

vacances de Noël

souriez

Golf
Golf ballons

trapeze