La crise des 4 ans ou le FUCKING FOUR !

Ouah, elle est grossière aujourd’hui ! Ce n’est pas ma faute mais en faisant des petites recherches sur la crise des 4 ans (oui, je suis désespérée), j’ai découvert le fameux terme fucking four. Il porte tellement bien son nom celui-là !

Après la crise des 2 ans (qui a commencé à 1 an et demi et s’est terminée vers 3 ans), on s’était dit qu’on allait être tranquille pour quelques temps ! Les jumeaux n’ont fait aucune crise particulière vers 4/5 ans, d’ailleurs, mêmes mes copines à l’époque hallucinaient, mais je ne comprenais pas bien de quoi elles me parlaient. Bref, cette crise des 4 ans, je connaissais pas du tout.

Elle est arrivée, sans prévenir, après une année en moyenne section relativement calme. Enfin, à bien y réfléchir, j’ai commencé vers le milieu d’année à trouver mon 4 ans assez dur et excité. Pendant des mois, j’ai mis ça sur le compte de la fatigue, la sienne, puis la nôtre. Et puis, c’est monté au mois de Juillet en moins d’une semaine. La fatigue, c’était plus possible ! Même le pédiatre nous a confirmé qu’il allait très bien. Le manque d’attention de notre part non plus, vu que les grands étaient partis en colo.

La découverte et l’arrivée de ce fucking four ont été assez violentes.
Lire la suite

Nos vacances à Majorque… et la face cachée des photos

Comme l’année dernière, nous avons passé nos vacances à Majorque. Je m’étais dit à l’époque,  malgré la beauté de cette île, que nous n’y retournerions pas au mois d’Août car il y avait trop de monde. Comme quoi… j’ai préféré la facilité. Et puis, c’est vrai qu’elle est magnifique cette île : des criques et des plages paradisiaques, des petits villages somptueux. C’est montagneux et sauvage, et parfois aussi, bruyant et sale.  Il suffit juste de connaitre les bons endroits.
Je vous raconte tout en photos. Et surtout, je vous dis toute la vérité. Vous savez, la face cachée des magnifiques photos que j’ai postées sur Instagram.

DONC.. Nous avons commencé nos vacances par le même hôtel que l’année dernière, celui à Magaluf. Celui que j’avais détesté et que les enfants avaient adoré ! Enfin, j’avais surtout détesté la ville. Je sais, je suis folle mais comme on rentre à 5 dans la chambre… La ville est plus clean et un peu moins bruyante que l’année dernière. Et puis surtout, on avait fini par s’y faire. On avait découvert des restos sympas, des attractions chouettes pour les enfants, et surtout tout un tas de criques magnifiques aux alentours.

  • Dès notre arrivée, on s’est précipité voir la mer

arrivée majorque

Lire la suite

Le mois de Juillet en vrac

Oula, ça fait longtemps que je ne suis pas venue ici, et nous sommes déjà le 24 Juillet. Presque la moitié des vacances !

Alors, en vrac pour ce mois de juillet :

Mes jumeaux ont fêté leurs 12 ans début juillet. Cette année, pas de grosse fête et rien à organiser. En même temps, vu que presque tous les copains de classe partaient le 30 Juin en vacances pour 2 mois, la question ne s’est même pas posée. On avait tout de même prévu une sortie super chouette et inédite : un escape game chez x-dimension ! Chacun avait invité un copain et on s’est fait ça tous les 6 ! Intrigues, réflexion, rires, engueulade, coups de stress : 60 mns pour s’évader de la prison ! Les enfants étaient incroyables, supers vifs. Personnellement, j’ai préféré ne pas trop m’investir dans la mission pour laisser les enfants trouver tout seul. Mouais… Ok, j’avoue, j’ai été complètement nulle et bluffée par les 4 enfants !

escape game

Au final, ils ont quand même eu une petite fête car après l’escape game, je me suis retrouvée à la maison avec pas moins de 10 enfants qui criaient/hurlaient/dansaient/chantaient pendant les ¼ de finale de la coupe du monde.
Lire la suite

Il a enfin arrêté la tétine et je suis si fière de lui !

Aujourd’hui, je suis tellement fière de mon 4 ans ! Il a arrêté la tétine du jour au lendemain, et pourtant, ce n’était pas gagné ! Je l’imaginais déjà à l’entrée au collège avec une tétine autour du cou !
Il était accro, complètement accro et ne voulait même pas entendre parler de l’arrêt il y a encore une semaine.

Ça fait au moins 1 an et demi que je l’embête avec ça pour plusieurs raisons :

  • Les dents ! Oui, la dentiste a été très claire ! Il faut absolument qu’il arrête, et encore, il aurait dû la jeter il y a déjà 1 an parce que là, sa dentition, ça ne va pas du tout !
  • Il zozotte et chuinte et a du mal à se faire comprendre par 80% des gens, qui passent leur temps à me regarder pour que je traduise ce que vient de dire mon fils. L’orthophoniste ne peut pas travailler avec lui sa diction avant qu’il ait 6 ans. Mais lui aussi a été très clair ! Il faut absolument qu’il arrête la tétine tout de suite.
  • Et enfin, même discours de l’orthodontiste ! Façon, m’a-t-il dit, l’âge idéal c’est 2 ans, voire 3 ans, mais après, c’est de plus en plus compliqué pour les faire arrêter !

Lire la suite

Un adolescent de 4 ans

Je ne raconte pas trop les coups de mon presque 12 ans (enfin un peu ici mais c’était il y a une éternité), parce que c’est déjà un ado. Enfin, un ado très  précoce on va dire. C’est souvent dur mais c’est comme ça.
Par contre, ce qui m’angoisse vraiment, c’est que mon 4 ans fasse tout comme son frère. Il est chaque jour un peu plus dans le mimétisme. Il fait et dit tout comme les grands sans vraiment comprendre.

  • Il claque les portes et nous répond (bonjour l’insolence)
  • Je l’entends chanter en boucle « Patate crue, les doigts dans le cul »
  • Je le vois faire la danse de Fornite
  • Ce qu’il a préféré au zoo, c’est la panthère parce que « Black Panther » (bien sûr qu’il ne l’a pas vu !)
  • Il commence même à me dire qu’il ne veut plus que je le voie tout nu
  • Il veut organiser une pyjama party
  • Quand il n’est pas d’accord, il peut dire « port’ nawak », « même pas en rêve » ou « mais tu réfléchis dans ta tête » !
  • Et puis hier soir, on s’est fait un repas en amoureux et il me lâche : « Et sinon, t’as rien d’intéressant à me raconter »

AU SECOURSSSSSSSSSS ! Je suis foutue !
Et le pire dans toute cette histoire, c’est qu’il n’est même pas complice avec son frère, ils passent leur temps à se disputer.

Et vous, ils ont quel âge vos « ados » ?

Adolescent 4 ans

The Art of the Brick, l’expo de Super-héros en LEGO

La super exposition THE ART OF THE BRICK Super-héros, de Nathan Sawaya, ça faisait plus d’un mois qu’on l’avait repérée. Enfin, que je l’avais repérée, et que mon 4 ans m’avait vue la repérer, et donc qu’il m’en parlait tous les jours. Fan absolu de Legos et de super-héros, il ne rêvait plus que de la voir !
Super Papa étant lui aussi un grand fan de comics, il n’a pas été très dur à convaincre pour aller voir cette exposition à la Villette dès son ouverture.

Je trouve que l’entrée est un peu chère, mais honnêtement, c’est bluffant ! Même moi, j’ai trouvé ça incroyable, et pourtant, je ne peux plus me les voir ces super-héros. Ils étaient tous là : Superman, Batman, Wonder Woman, le Joker, et tant d’autres que je ne connaissais même pas ! Nathan Sawaya, qui a lâché sa carrière d’avocat pour se consacrer à sa passion des Legos, a utilisé plus de 2 millions de briques pour fabriquer toutes ses sculptures, et son travail est juste remarquable (bah oui, quand même, je me suis renseignée !)

Mon 4 ans, surexcité, avait apporté son déguisement de Superman, pour se glisser dans la peau de son héros pendant l’exposition. Et attention, il nous a fait tout un cinéma pour enlever ses lunettes dès le déguisement enfilé. On ne rigole pas avec CLARK KENT ! 🙂

Super-héros

Lire la suite

Cette obsession pour les Super-héros

« Maman, est-ce tu sais qu’il ne faut pas embrasser Poison Ivy car elle a du poison dans les bisous ».

Mais de quoi me parle-t-il ?

Au début, c’était trop mignon de voir mon 4 ans jouer avec ses nouveaux petits jouets, ça nous changeait de Sam le pompier.

jouets super heros
Et puis, cette passion est devenue une obsession. Mon fils n’aime pas les super-héros, il est un super-héros. Il vit super-héros. Il ne parle que de super-héros. Il dessine, lit, mange, s’habille, joue, fait des perles, colorie SUPER-HEROS.

Lire la suite

Mes enfants sont accros au sport

Je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises, mes 11 ans sont des fous de mangas, complètement accros. Ils passent des heures allongés sur leurs lits (après l’école et le week-end) à lire en boucle leurs 200 mangas qu’ils ont accumulés au fil des ans et impossible de les forcer à faire un tri. Ça me rend dingue de les voir glandouiller comme ça tout le temps, mais c’est vrai qu’ils compensent quand même bien avec le sport tous les 2 !
Je réalise seulement maintenant qu’ils sont également complètement accros au sport et qu’ils en font vraiment BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP !!!

Reprenons par le commencement :

A 4 ans, je les ai inscrits dans un petit club de mini-tennis à raison de 40 mns par semaine. Ils aimaient bien ça mais sans réelle passion. Et puis, pour être honnête, mon fils n’était pas très doué. D’ailleurs, d’une manière générale, il n’était pas du tout à l’aise avec le sport : que ce soit la course, la natation, le vélo, le foot, il a bien galéré.
Il avait du mal avec son corps, se mélangeait les bras et les jambes et avait un vrai souci de coordination. Sans rentrer dans les détails, on sentait bien que le sport n’allait pas être son truc.

Lire la suite

Une semaine de ski aux Villages Clubs du Soleil

Cette année, nous avons réservé nos vacances de ski à l’avance, TRÈS à l’avance ! Ça fait 3 ans que des amis nous proposent de venir avec eux dans une résidence des Villages Clubs du Soleil mais à chaque fois qu’on se renseigne, soit c’est complet, soit  c’est complètement HORS budget. Du coup, cette année, on s’y est pris au mois d’Août. Ce qui n’est pas du tout notre genre, hein. D’ailleurs, quand on a réservé début août, on s’est quand même entendu dire : « vous avez de la chance, c’est la dernière chambre ! ».

Même si c’était quand même hors budget, on s’est enfin lâché et on a réservé cette fameuse semaine de ski.
C’était la 1ère fois au ski pour mon 4 ans, et la 3ème fois pour mes grands.

Le principe des Villages Clubs du Soleil est magique : tout est compris, absolument tout (sauf le bar et les cours de ski pour les grands) et tout est fait pour nous faciliter la vie : hôtel sur les pistes, club enfants, pension complète, matériel de ski et luges à disposition directement dans l’hôtel. C’est simple, on n’a rien à faire, à part profiter. L’hôtel Oz en Oisans des Villages Clubs du Soleil est neuf donc rien à redire là-dessus. Certes, ça ne ressemble en rien à un charmant hôtel montagnard mais bon, on ne peut pas tout avoir.
Lire la suite

Et 2018… toujours en vrac !

Allez, on va faire comme s’il n’était pas trop tard pour vous souhaiter une très belle année 2018, remplie de joie, de bonheur, de santé, de rires d’enfants, de bébés et pourquoi pas de jumeaux.

Qu’elle vous apporte tout ce que vous désirez, même vos rêves les plus fous !

Et sinon, en vrac, ici, tout va très bien. Ma petite formation arrive déjà presque à sa fin, et j’avoue que je suis assez déçue par ce que j’ai pu apprendre ou PAS apprendre justement. On va dire qu’elle est légèrement trop light à mon goût et surtout très théorique ! Je suis aussi censée avoir trouvé un stage de 4 mois à partir de février, mais ça, c’est encore une autre histoire. Je ne préfère même pas vous parler des mémoires, projets et des « contrôles » qui arrivent. J’ai cette sensation bizarre, voire affreuse, qu’avec l’âge, mon cerveau s’est complètement ramolli et que mes capacités de mémoire ne sont plus ce qu’elles étaient.Oui, je galère bien à réviser le soir, aux alentours de 21h30.

Heureusement que je m’y suis fait une super copine avec qui j’ai des fous rires qui font un bien fou, et qui me donnent l’impression, de temps en temps, d’avoir 15 ans (pas à 21h30, on est d’accord).

Lire la suite