Lego Architecture : sa grande passion

Petite, ma fille passait des heures à colorier et faire des puzzles, mettant les pièces à l’envers pour augmenter la difficulté.
Elle s’occupait seule sans problème. Puis, vers l’âge de 4-5 ans, quand ses copines de classe raffolaient des poupées et des robes de princesse, elle s’est sentie complètement décalée, et a eu du mal à se trouver des occupations. Elle n’arrivait plus à jouer seule, et s’est mise à réclamer notre présence en permanence pour tout ce qui est « jeux de société », ce qui est encore le cas aujourd’hui.

D’année en année, il était devenu de plus en plus difficile de trouver ce qui pouvait lui plaire pour Noël ou son anniversaire, elle-même ne savait pas,. C’était devenu un vrai casse-tête.
Elle n’aimait pas les jeux dits de « fille », mais n’était pas non plus attirée par les jeux trop « masculins ».

Elle aimait les Lego, ça c’était sûr ! Mais les Lego « fille », du type Disney Princess ou Lego Friends, ce n’était pas possible pour elle. Il fallait trouver un intermédiaire « mixte » !
Et à 7 ans, miracle quand elle a découvert par hasard les « Lego Architecture ». Elle a eu un vrai coup de cœur. C’est devenu sa passion, et le seul cadeau qu’elle demande depuis plus de 2 ans pour son anniversaire et Noël.

Lego architecture

Elle aime tellement ça, qu’elle en a parlé en classe (et m’a autorisé à vous montrer son petit texte) :

 » Ma passion, ce sont les « Lego architecture ». Son créateur est anglais : il s’appelle Adam Reed Tucker, on peut  trouver ses Lego en France depuis 2011. Cela consiste à reproduire des monuments avec des Lego. J’avais 7 ans quand j’ai fait mon premier Lego, c’était la Maison Blanche. Celui que j’ai fait avec le plus de pièces c’est la Fontaine de Trevi avec 731 pièces.
J’en ai fait 7 : la Maison Blanche (à Washington) avec 561 pièces, la Tour  Eiffel (à Paris) avec 321 pièces, la Tour de Pise (à Pise en Italie) avec 345 pièces, la  Fontaine de Trevi (à Rome en Italie) avec 731 pièces, les Nations Unies à New York avec 597 pièces, l’Empire State Building (à New York) avec 77 pièces et la Tour Spatiale de Seattle (à Seattle aux Etats-Unis) avec 57 pièces.

La plupart du temps pour faire une construction,  je mets une heure et demie mais je peux aussi les faire en 1 semaine. C’est très minutieux, et il faut donc être très patient pour faire la construction.
J’ai connu les Lego architecture grâce à mon cousin et depuis j’adore ça, c’est devenu ma passion ! « 

Bon, je vous l’accorde, sa passion « Lego architecture » est assez chère, et surtout, elle va vite prendre fin vu qu’elle a déjà presque  fait toutes les constructions qui existent, mais je suis sûre qu’elle trouvera très vite autre chose qui la passionne.
La preuve, elle a déjà essayé le tricot (tiens, comme son cousin encore une fois !) :

tricot

Et vous, est-ce que vos enfants ont des passions ?

(ps: non, ce n’est pas un article sponsorisé par Lego :))

Les jeux pour bébé de 19 mois ? Même pas en rêve !

jeuxpreferesHey, trop cool, aujourd’hui, j’ai encore la parole ! Bon, c’est pas parce que j’ai 19 mois, que je vais vous faire le coup de Moi, Baby Boy, 18 mois, j’existe et je le prouve ! version 19 mois, ça va…

Non, là, tout de suite, j’ai plus envie de vous parler de ce que j’aime, mes loisirs, mes jeux préférés, mais surtout mes passions !!

Dans la vie, c’est simple, j’ai 3 passions : mon grand frère (GF), ma grande sœur (GS) et leurs jeux ! GF et GS sont tous les deux très grands, presque 9 ans, forts, intelligents et très malins. Au début, c’était pas hyper clair comme situation car comme ils étaient déjà supers grands, je pensais qu’ils étaient un peu comme les adultes. Mais j’ai très vite compris qu’ils ne décidaient pas, et que les parents pouvaient s’énerver contre eux, et alors là, j’étais aux anges, c’était en fait de vrais alliés !

Je sais pas trop comment vous expliquer, c’est assez bizarre comme sensation, mais moi ce que j’aime, c’est tout faire comme eux, c’est génial, surtout leurs jouets. Mes parents, ils ne sont pas du tout d’accord, et ça m’énerve, ils ne se rendent pas compte des injustices !

– GF et GS sont tous les deux dans la même chambre, vous imaginez ? Ils ne se quittent jamais, ils peuvent jouer ensemble tout le temps  et même parler la nuit. Alors que moi, que dalle, je suis tout seul dans ma chambre.  Déjà, on me couche avant eux, c’est juste la misère. Mais en plus, de ma chambre, je les entends parler et rigoler super tard ! Ça me rend fou ça. Du coup, je crie leur prénom en boucle, je pleure, je hurle, je fais tout pour me faire remarquer, même les empêcher de dormir quand ils ont arrêté de parler. Et souvent, j’ai gain de cause, et je finis par avoir le droit d’aller leur faire un dernier bisou dans leur chambre du bonheur !

– Justement, en parlant de chambre, qu’ est-ce que je l’aime pas la mienne ! Elle est grande, bien rangée, mais surtout, comme je disais, je suis tout seul dedans. C’est simple, j’y suis jamais, elle n’a aucun intérêt.  En plus, j’ai un lit avec des barreaux ! On est où là ?  Dans Prison Break ?!
Et puis, mes jouets, non franchement, tu les verrais, ça te ferait bien rigoler. Y a des petites voitures ridicules, des boites à empiler, des fausses tablettes électroniques qui font les bruits des animaux, des livres débiles pour les bébés, des Légos énormes pour les minus, des faux instruments de musique. Tiens regarde le genre :

Jouets Bébé

Jamais, vous m’entendez bien, jamais on me fera jouer, même par la force, à tous ces jeux ridicules pour les bébés ! Lire la suite