T’es puni d’écrans pendant 1 mois…

Je nous vois, je nous lis, « nous », parents, un peu perdus par cette nouvelle génération accro aux écrans, à nous poser les mêmes questions : « Combien de temps dois-je autoriser l’écran/l’ipad par semaine ? Ne suis-je pas trop dure ? Trop permissive ? Mon fils est accro aux jeux vidéos, dois-je complément les supprimer ? Etc.  »

Nous y allons à tâtons, testons, punissons, puis dé-punissons, laissons tomber et prenons à nouveau de belles résolutions. Chez la voisine, c’est simple, il n’y a ni télé, ni tablette, et les enfants se portent très bien ! Chez la meilleure copine de votre fille, c’est le contraire, elle y a droit tous les soirs de la semaine, et votre enfant (et ses copains, bien sûr !) pense que vous êtes les parents les plus stricts du monde.

Jamais facile de trouver le juste milieu, certains pensent que vous êtes trop durs, et d’autres trop permissives… Mais bon, les autres, on s’en fiche un peu, non ?

Ici, il y a les pré-ados de presque 11 ans, qui ne savent plus quoi faire sans écran. Ils y jouent, communiquent avec leur copains, apprennent des choses intéressantes grâce aux tutos, s’abrutissent à cause des jeux vidéos, se forment à Excel et Power Point, ou réclament déjà un compte Instagram. Et puis, il y a le petit de 3 ans, qui répète en boucle qu’il veut aller sur l’iPad pour voir Sam le Pompier sur Youtube, et que façon, c’est bon, y a de la wifi ici !!! Celui-là, il me fait bien plus peur que les grands…

Chez nous, la règle, c’est 30 mns le mercredi, et environ 2h le week-end (pour le petit, jamais plus de 20 30 mns), mais très vite, le temps déborde, explose… Je cède facilement aux « Mais c’est juste pour dessiner, lire, apprendre un truc…  » et aussi, parce que je suis fatiguée de dire « Non » tout le temps, et parce que je dois travailler, et parce qu’ils m’ont à l’usure…
L’autre jour, mon 3 ans est venu me demander de regarder un dessin animé sur l’iPad, j’ai dit non, et là, pendant presqu’une heure, il a insisté, et insisté, et a pleuré, et a insisté, et a fait une vraie crise comme il n’en avait jamais faite. Je suis devenue folle de le voir comme ça à son âge Je n’ai pas cédé et j’ai surtout vite compris que c’était son grand frère qui lui avait appris cette méthode pour que maman dise oui !!!!! Depuis, il n’a de cesse d’employer cette « méthode » qui ne fait qu’empirer les choses.

punition écranJ’étais assez très fâchée contre mon 10 ans, qui est d’ailleurs assez accro aux écrans. Et pas de chance pour lui, le livret scolaire est arrivé la même semaine, de très mauvaises notes, des mots cachés, un manque de travail impressionnant. Trop c’est trop mon fils : « Tu seras puni d’écran pendant 1 mois  » ! Je m’attendais à des cris, ou du moins à des pleurs, peut-être à un petit roulement par terre, mais non, rien de rien, juste un « d’accord » en baissant les yeux. Il avait clairement compris qu’il avait dépassé les bornes. Pour info, je n’ai encore JAMAIS puni d’écrans plus d’un week-end (et souvent, j’ai du mal à tenir), et moi-même, en disant 1 mois, je me suis tout de suite demandée si je n’avais pas été trop loin…Et soyons honnêtes, ce genre de punition peut vite devenir, en réalité, une punition aussi pour les parents !

Cela fait presque 3 semaines qu’il est puni et le changement est incroyable. Il est beaucoup moins agressif avec nous, il prend plus de temps pour faire ses devoirs, il est plus concentré en classe et même son maître lui a fait des compliments. Je ne m’attendais pas à ça du tout ! Alors oui, je pense que mise à part la punition des écrans, il fait énormément d’efforts pour se rattraper en classe et regagner notre confiance, mais quand même, le résultat est là !

Alors, pour la punition, il y a quand même des petites parenthèses, bah oui, vous n’allez pas me changer, et je ne supporte pas les choses trop extrêmes. Mais il y a le droit de temps en temps pour lire et faire des petits tutos « intelligents ».
En gros, ce sont surtout les jeux et les vidéos/dessins animés qui sont interdits, et je crois que c’est suffisant.

Le pire dans cette histoire, c’est que je ne m’attendais pas à ça, je pensais plutôt qu’il allait me supplier, insister, devenir insupportable avec tout le monde, alors que c’est complètement le contraire.

Et le pire du pire, c’est que je n’ai vraiment pas hâte que la punition soit terminée !

Mais ce qui est « sûr », c’est que je vais arrêter de me faire avoir sur le temps d’Ipad accordé ! Je ne vais plus céder aux divers caprices de cette maison, parce que la conclusion est simple : moins ils y ont droit, et moins ils y pensent…
Mouais, « pas sûr », mais bon, on continue d’y croire.

Ps : pourquoi depuis que son frère est puni d’écran, sa sœur jumelle me réclame l’Ipad beaucoup plus que d’habitude !?
Ps bis : ça y est, je sens que les effets positifs de la punition arrivent à terme…

Et chez vous, alors, ça se passe comment avec les écrans ?

3-6-9-12-