Les mangas, la passion de mes jumeaux

Mes jumeaux de 10 ans, allez presque 11 ans… mais ce chiffre m’angoisse complètement, enfin moins que l’entrée au collège… Donc je disais mes 10 ans sont de vrais fans de Manga, ils sont complètement accros depuis environ 3 ans ! A côté de ça, ma fille lit pas mal de romans (d’ailleurs, elle vous en parlait déjà ici il y a plus d’un an) et mon fils tout un tas de BD. Les 2 ont eu leur grande passion pour la saga Harry Potter aussi, mais les mangas restent leurs livres préférés, qu’ils lisent et relisent en boucle.

Ici, on ne se bat pas pour les jouets mais pour les mangas.

Les mangas, c’est un peu comme leur doudou, ils ne s’en séparent jamais. Il y en a dans leur lit, dans la voiture, en vacances, dans les toilettes, et même dans le cartable de l’école pour faire des échanges avec les copains ou lire à la récré de temps en temps. Bon, pour l’école, je l’ai interdit depuis une semaine et je n’ose même pas vous dire la raison. Non, pas du tout, mon fils ne lit pas en classe au lieu de travailler…

Lui, en classe, il fait un exposé sur les mangas tellement il aime ça. J’ai d’ailleurs appris pas mal de choses grâce à lui, moi qui n’y connaissais rien (mais rien à faire, je n’accroche pas).

exposé mangas

Oui, comme le montre une page de son exposé,  il y a clairement une distinction manga filles/garçons. Tiens, regardez cet échantillon de leur collection, on voit tout de suite la différence.

Mangas

Mais ici, une fois acheté/offert/emprunté, le manga circulera quoiqu’il arrive entre mes 2 enfants, quel que soit le thème abordé (sport, combat, aventure, action, amitié…)

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé quelques conseils sur les mangas que vous pouviez offrir à vos enfants. Je suis incapable de vous répondre, enfin si car j’en vois tout le temps mais mes enfants le feront mieux que moi !

Voici donc leur best-of, avec leur petit résumé :

Chi, de KONAMI Kanata 
« Chi, c’est un petit chat qui a perdu sa maman et qui va se retrouver avec une famille d’humains. Il va être très content. J’aime beaucoup ce livre, c’est le premier manga que j’ai lu, mais je pense qu’il n’est plus trop de mon âge maintenant ».

Hikari No Densestu, de ASÔ Izumi (Cynthia ou le rythme de la vie)
« C’est un manga qui parle d’une jeune fille qui va faire de la gymnastique et ça deviendra sa passion. J’ai beaucoup aimé ce livre, surtout que moi aussi je fais de la gym donc ça me rapproche encore plus ».

Arte, de OHKUBO Kei
« C’est l’histoire d’une jeune fille qui veut devenir peintre mais à son époque, au 16 ème siècle, les filles ne pouvaient pas devenir peintre. Elle va trouver un maître qui va l’aider à réaliser son rêve. »

Dragon-Ball, de Akira Toriyama
« C’est mon 1er manga. C’est l’histoire d’un petit garçon qui va partir à la recherche de 7 boules qui ont le pouvoir d’exaucer des vœux. Je le conseille pour ceux qui aiment l’aventure et le combat.  » (Ajout de Super-papa : « Dragon-Ball est un incontournable absolu qu’il faut avoir lu ! »)

Fairy Tail, de Hiro Mashima, l’indétrônable, celui qui prend le plus de place dans la bibliothèque, celui qu’ils lisent encore et encore.
« C’est un manga d’aventure. C’est l’histoire d’une jeune fille qui est la recherche d’une guilde qui s’appelle Fairy Tail. Une guilde, c’est un endroit où il y a beaucoup de magiciens. Elle va y rencontrer Natsu, qui deviendra le héros de l’histoire.  »

Détective Conan, de Gosho Aoyama
« C’est l’histoire d’un détective de 17 ans, c’est le meilleur du Japon. Il y a des bandits qui vont lui faire avaler un poison et il va redevenir un petit enfant de 6 ans.  »

Captain Tsubasa, de Takahashi Yôichi
« C’est l’histoire d’un jeune garçon qui adore le foot. Quand il était petit, un ballon lui a sauvé la vie et depuis ce jour, il joue tout le temps au foot, c’est sa passion, et il devient capitaine d’une équipe.  »

Toriko, de Shimabukuro Mitsutoshi
« C’est l’histoire d’un cuisinier, qui rencontre Toriko, un chasseur d’ingrédients. Ils vont faire équipe ensemble pour proposer les meilleurs menus.Ca plaira à ceux qui aiment la cuisine et l’aventure. Et il y aussi un peu de combat. »

Et sinon,  en y réfléchissant 2 secondes, moi aussi j’en connais pas mal des mangas.  Sauf que  je les connais en version dessins animés (des animes) et ils avaient un autre nom. Et pour être honnête, j’en étais folle, complètement accro. Ceux de ma génération les reconnaitront !

Ce n’est pas pour rien :
– que j’aimais autant le foot : Olive et Tom, c’est Captain Tsubasa ;
– que j’ai supplié mes parents de m’inscrire à des cours de Volley-ball : Jeanne et Serge, le manga n’est jamais sorti en France, vraiment dommage, contrairement à l’anime qui a eu un succès fou ;
–  et bien sûr,  que j’ai fait aussi 8h gym par semaine : Cynthia ou le rythme de la vie, c’est La légende d’Hikari, celui là, c’est moi qui l’ai trouvé pour ma fille et j’en suis assez fière.

D’ailleurs, à chaque fois qu’on va acheter des mangas chez MCBD ou BDnet, je parle au vendeur d’un dessin animé de mon enfance qui me revient en tête et il me regarde comme-ci je venais de l’espace, vu que ce n’est pas sa génération et que les noms sont différents (ça me donne un sacré coup de vieux). Bref, je n’ai toujours pas trouvé les mangas des animés suivants : Candy (non, merci mon fils, je ne parle de candy crush !) Juliette je t’aime, ni de Cat’s eyes et encore moins Princesse Sarah, vu que ce dernier est roman et non un manga ! Oui, j’ai fait des recherches quand même ! 🙂

Allez, un petit coup pour les nostalgiques ! (la qualité de la vidéo parle d’elle-même)

Et chez vous alors, y a-t-il des fans de mangas chez vous ? Des titres à conseiller ?

La folie du Hand Spinner est arrivée chez nous !

Quoi, vous ne connaissez pas le « Hand spinner », cet objet un peu bizarre qui ressemble à une toupie à 3 têtes et dont je n’avais jamais entendu parler il y a encore 2 semaines ?

hand spinner

Tout a commencé à Londres quand j’en ai vu 2-3 dans la rue : cet objet assez hypnotisant, que je n’avais jamais vu avant, a tout de suite attiré mon regard. Les gens faisaient juste tourner l’objet en question entre leurs doigts. Je n’ai pas vraiment compris à quoi ça servait et puis je suis vite passée à autre chose.

Puis, dans le train qui nous ramenait à Paris, le petit voisin en avait un. Cet objet hypnotisant a tout de suite attiré notre regard à tous les 4. Nous n’avons pas vraiment compris à quoi ça servait  et puis nous sommes vite passés à autre chose.
Lire la suite

Dalida, le film… qui m’a beaucoup émue

C’est marrant, il y a environ 1 mois, j’ai entendu ma fille de 10 ans chanter des chansons de Dalida. J’ai accouru vers elle « Mais d’où est-ce que tu connais toutes ses chansons toi ? Ca fait au moins 15 ans que je n’ai pas ressorti mon vieux CD ! ». Elle avait découvert Dalida chez une amie, et avait écouté des chansons en boucle toute la soirée.

Je ne m’attendais vraiment à ce que ma fille de 10 ans se mette à écouter Dalida !
Lire la suite

Papa ou Maman 2, la chronique de Caro 1

Ah Caro ! Caro, c’est ma grande copine ! Une des seules qui connaisse l’existence  de mon petit blog anonyme. Caro, ça fait longtemps que je lui demande si, de temps en temps, elle ne voudrait pas intervenir ici,  histoire de me donner un petit coup de pouce, et surtout, vous changer les idées. Parce que la maman relou de 3 enfants qui se plaint tout le temps (oui, moi !), elle doit commencer à vous saouler un peu, non ?
Il faut croire que le filme Papa ou Maman 2 lui a donné l’inspiration, car là voilà pour sa première chronique.  J’espère qu’elle reviendra régulièrement pour vous parler de ciné, de théâtre ou de livres ! Allez, je lui laisse la parole…

Marina Foïs et Laurent Laffite reprennent du service dans une suite réussie pour notre plus grand plaisir.

Lire la suite

Harry Potter, une passion

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de la passion de mes jumeaux pour la lecture ! Du matin jusqu’au soir, ils lisent encore et encore, sans jamais lever les yeux. Il vous suffit de voir les photos d’eux sur Instagram ! Je sais, d’ailleurs, que je fais des jaloux, mais croyez-moi, ce n’est pas si drôle de parler dans le vide tous les jours. Ils sont dans leur bulle et plus rien n’existe autour d’eux. Par contre, ils ne lisaient jamais de « vrais » livres mais uniquement des BD ou des mangas. Ma 10 ans a déjà lu quelques romans, mais mon fils n’a jamais voulu ouvrir le moindre livre sans images.

Et puis, il y a environ 3 semaines, juste après les vacances de la Toussaint, mon 10 ans s’est plongé dans le premier tome de Harry Potter. Je n’en croyais pas mes yeux ! Un livre, sans bulle et sans dessin. Et le plus drôle, c’est que ça fait 2 ans que je lui en parle et le lui conseille, mais rien à faire, il ne voulait même pas en entendre parler ! Le pourquoi du comment ? Je ne sais pas vraiment… surement un copain qui lui a prêté, car 3 jours après, il avait réussi à récupérer le tome 2, puis une semaine après, le tome 3. Bien évidemment, le Tome 4 de Harry Potter est vite arrivé. Et enfin, à la bibliothèque, nous avons trouvé les autres tomes. Et au final, nous n’en aurons acheté aucun ! Sa sœur a très vite suivi la passion de son frère et s’y est mise aussi ! Mise à part une petite dispute pour le Tome 5 il y a 4 jours, ils ont bien géré le partage des livres.
Lire la suite

L’indispensable combinaison anti-UV enfants

Ca y est, nous avons enfin trouvé nos vacances, et finalement, ça sera la Corse. Qui dit Corse, dit soleil et plage toute la journée. Et cette année, j’ai décidé de nous équiper un peu mieux que d’habitude. Mon but : avoir tout le nécessaire de plage pour les enfants dans un seul et unique sac. Je sais, pas facile, mais j’y travaille 🙂 Il y aura les jouets bien sûr, mais aussi les diverses crèmes solaires, les maillots et la combinaison anti-UV.
J’ai même décidé d’acheter une tente anti-UV pour mon fils de 2 ans qui a la peau extrêmement fragile.

Les méfaits du soleil

Même si nous connaissons tous les dangers du soleil, je pense que nos gestes réflexes dépendent souvent de nos expériences personnelles. Pour moi, le soleil a toujours été un ennemi. J’ai la peau très claire, et j’ai des souvenirs de vacances au soleil rythmées par les douleurs des coups de soleil et des allergies malgré la vigilance de mes parents. Vers le début de l’âge adulte, pendant quelques années, je pense que j’ai vraiment fait n’importe quoi et que je me suis mal protégée, tout ça parce que je voulais, moi aussi, avoir enfin l’air de revenir de vacances. Aujourd’hui, j’en paie les frais : ma peau, à l’origine si claire, est devenue en permanence halée sur le visage (mon ventre et mes jambes sont par contre toujours aussi clairs), j’ai clairement des rides dues à des expositions trop répétées au soleil, j’ai également pas mal de tâches blanches sur les bras, et surtout de nombreuses taches brunes sur mon visage qui me donnent envie de pleurer.

Lire la suite

Le passage au lit de grand : quand et comment ?

Entre 2 et 3 ans, tous les parents se demandent quel est le bon moment pour le passage au lit de grand.

C’est souvent une évidence quand le lit à barreaux devient vraiment trop petit, ou encore dangereux quand votre enfant se met à l’escalader. Parfois, c’est même votre enfant qui va faire la demande.

Selon moi, le plus important lors de ce passage est de le faire en douceur, de commencer à en parler à votre enfant quelques temps avant l’arrivée du lit de grand, et de le faire participer au choix du lit et surtout à celui de sa housse de couette et sa taie d’oreiller. Il en sera d’autant plus fier et excité à l’arrivée du lit. Par contre, évitez de faire ce passage en même temps que l’apprentissage de la propreté ou de la rentrée en maternelle.

Pour l’âge, il n’y pas vraiment de règle. La preuve : pour mes jumeaux, le passage au lit de grand s’est fait à 3 ans passés (un peu trop tard, mais j’avais un vrai problème de place) et pour mon 3ème, cela s’est fait il y a 10 jours, à 25 mois (surement un peu trop tôt après réflexion) !

Lire la suite

Nos vacances d’Avril à Paris en photos (et vidéos !)

Pour une fois, je m’étais organisée à l’avance pour les vacances d’Avril et j’avais prévu des stages pour mes jumeaux de 9 ans (3/4) .
La première semaine, au rythme de 3 heures par jour, ils ont fait un stage d’animation de Stop Motion. Mais c’est quoi ça ? Il s’agit d’un film d’animation à base de photos.

stop motion

1ère étape : imagination du scénario.
2ème étape : création du décor et des personnages.
3ème étape : prise de photos, un peu comme le procédé d’un dessin animé, image par image.
4ème étape : montage et dialogue.
5ème étape : montrer fièrement le film à toute la famille, des étoiles pleins les yeux.

Voici un tout petit extrait pour que vous compreniez le principe :

Sympa, non ? Ils ont adoré et le rendu du film est incroyable.

Lire la suite

Lego Architecture : sa grande passion

Petite, ma fille passait des heures à colorier et faire des puzzles, mettant les pièces à l’envers pour augmenter la difficulté.
Elle s’occupait seule sans problème. Puis, vers l’âge de 4-5 ans, quand ses copines de classe raffolaient des poupées et des robes de princesse, elle s’est sentie complètement décalée, et a eu du mal à se trouver des occupations. Elle n’arrivait plus à jouer seule, et s’est mise à réclamer notre présence en permanence pour tout ce qui est « jeux de société », ce qui est encore le cas aujourd’hui.

D’année en année, il était devenu de plus en plus difficile de trouver ce qui pouvait lui plaire pour Noël ou son anniversaire, elle-même ne savait pas,. C’était devenu un vrai casse-tête.
Elle n’aimait pas les jeux dits de « fille », mais n’était pas non plus attirée par les jeux trop « masculins ».

Elle aimait les Lego, ça c’était sûr ! Mais les Lego « fille », du type Disney Princess ou Lego Friends, ce n’était pas possible pour elle. Il fallait trouver un intermédiaire « mixte » !
Et à 7 ans, miracle quand elle a découvert par hasard les « Lego Architecture ». Elle a eu un vrai coup de cœur. C’est devenu sa passion, et le seul cadeau qu’elle demande depuis plus de 2 ans pour son anniversaire et Noël.

Lego architecture

Elle aime tellement ça, qu’elle en a parlé en classe (et m’a autorisé à vous montrer son petit texte) :

 » Ma passion, ce sont les « Lego architecture ». Son créateur est anglais : il s’appelle Adam Reed Tucker, on peut  trouver ses Lego en France depuis 2011. Cela consiste à reproduire des monuments avec des Lego. J’avais 7 ans quand j’ai fait mon premier Lego, c’était la Maison Blanche. Celui que j’ai fait avec le plus de pièces c’est la Fontaine de Trevi avec 731 pièces.
J’en ai fait 7 : la Maison Blanche (à Washington) avec 561 pièces, la Tour  Eiffel (à Paris) avec 321 pièces, la Tour de Pise (à Pise en Italie) avec 345 pièces, la  Fontaine de Trevi (à Rome en Italie) avec 731 pièces, les Nations Unies à New York avec 597 pièces, l’Empire State Building (à New York) avec 77 pièces et la Tour Spatiale de Seattle (à Seattle aux Etats-Unis) avec 57 pièces.

La plupart du temps pour faire une construction,  je mets une heure et demie mais je peux aussi les faire en 1 semaine. C’est très minutieux, et il faut donc être très patient pour faire la construction.
J’ai connu les Lego architecture grâce à mon cousin et depuis j’adore ça, c’est devenu ma passion ! « 

Bon, je vous l’accorde, sa passion « Lego architecture » est assez chère, et surtout, elle va vite prendre fin vu qu’elle a déjà presque  fait toutes les constructions qui existent, mais je suis sûre qu’elle trouvera très vite autre chose qui la passionne.
La preuve, elle a déjà essayé le tricot (tiens, comme son cousin encore une fois !) :

tricot

Et vous, est-ce que vos enfants ont des passions ?

(ps: non, ce n’est pas un article sponsorisé par Lego :))

La BD les Twins (jumeaux, mais pas trop !)

bdlestwinsMes jumeaux sont tout simplement BD « addict ». Ils lisent du matin jusqu’au soir, et j’avoue que, parfois, ça me rend folle de parler dans le vide tellement ils sont concentrés. Bref, ça, c’est un autre sujet de discussion.

En tout cas, mes enfants sont de grands lecteurs de BD et de mangas, et ce n’est donc pas très compliqué de leur trouver une idée de cadeau en toute occasion.
Dernièrement, je leur ai offert la BD « Les Twins – Jumeaux mais pas trop ! » (de Grégory Mahieux et Audrey Levitre, aux Editions Delcourt)

Je l’avais repérée depuis un petit moment et j’avais hâte de découvrir avec eux une BD sur les jumeaux.

Les jumeaux en question, ce sont Charles et Tristan, des jumeaux dizygotes, nés à 15 secondes d’intervalle. Ils adorent faire les 400 coups ensemble et se lancer des défis pour savoir qui sera le premier. Bien sûr, ils se disputent souvent mais au final, « si quelqu’un cherche un jumeau, il en trouve deux » !

A travers des gags, on y découvre avec plaisir les thèmes de la famille, de l’école, des jeux vidéos, des copains…

Alors, qu’est-ce qu’on en a pensé ?

Parce que Little Boy, 9 ans, a profité d’un petit « congé maladie » pour dévorer la BD et se requinquer, il a souhaité lui-même nous en parler et donner son avis ! 🙂

lestwins

 » Les twins, ça veut dire jumeaux en anglais. C’est la première fois que je lis une BD avec des jumeaux, c’est bien ! Ca parle de jumeaux qui s’aiment vraiment beaucoup, mais par contre, même s’ils font beaucoup de choses ensemble, ils veulent être différents. Par exemple, ils ne veulent pas avoir les mêmes habits.

Moi, j’ai une sœur jumelle, donc je trouve que ce n’est pas pareil. On s’entend très bien aussi, mais je pense que si j’avais eu un jumeau, enfin un garçon, ça serait différent, peut-être surtout pour les bêtises. »

Ca m’a vraiment plu, j’ai trouvé ça très bien et drôle. C’est sûr, ça va surtout plaire aux jumeaux. Mais je pense que ça peut  vraiment plaire à tout le monde, et aussi bien aux garçons qu’aux filles.

Merci Little Boy ! Et je confirme, ça a beaucoup plu à sa sœur, et aux parents également !