Sherwood Parc, accrobranche version accélérée…Un peu la poisse

Le week-end dernier, sur les conseils de nombre d’entre vous, nous avons finalement décidé d’aller passer la journée à Sherwood Parc, un parc d’accrobranche à 30 mns de Paris. Vu qu’il faisait très chaud, l’idée de nous retrouver à l’ombre dans une forêt de 11ha ne nous déplaisait pas du tout et puis ma 10 ans adore l’accrobranche. Son frère jumeau un peu moins, mais c’est surtout parce qu’il a le vertige s’il va un peu trop haut, donc on s’adapte. Et puis, bien sûr, j’avais lu qu’il y avait des parcours pour les petits (plus de 2 ans et demi), donc idéal pour notre petite famille.

Nous sommes arrivés à Sherwood Parc vers 11h (je vous conseille d’y arrive à 10h pétantes, et surtout pas après le déjeuner, c’est vite bondé) et il y avait déjà une sacrée queue pour acheter les billets. Super Papa a décidé d’acheter les billets en ligne sur son téléphone. Certains diront que c’est honteux, d’autres diront que c’est malin, mais au final, on est passé directement sans faire la queue, sauf qu’on a pas du tout payé les bons tarifs. Donc je vous préviens, si votre enfant a 3 ans, et qu’il mesure plus d’un mètre, ne lui prenez pas la formule accrobranche pour les enfants de 1m à 1m40, car de toutes les façons, c’est à partir de 5 ans. On nous a fait savoir qu’on pourrait nous rembourser sa place accrobranche en partant.

Donc je disais, en arrivant au parc, vous êtes tout de suite dans l’ambiance, en tombant nez à nez sur des chevaux et des dizaines de chevaliers, pour le plus grand bonheur des enfants. Tout est extrêmement bien organisé. On vous envoie directement voir une vidéo très bien faite pour vous apprendre comment se servir de tout l’attirail, harnais, mousqueton, ligne de vie… et tous les gestes de sécurité. Au passage, merci à ma 10 ans d’avoir pris le temps de tout me re-expliquer après, moi qui suis parfois tête en l’air. Et ensuite, hop, un parcours d’initiation avec un animateur, puis c’est parti pour l’aventure.

Sherwood Parc

Nous avons alterné avec Super Papa pour faire d’autres activités avec notre petit 3 ans. Pour lui, très très très gros bonus de ce parc, il y a un superbe parcours dans les arbres où il s’est vraiment éclaté.

petit parcourc Sherwood Parc
Sherwood Parc petit

En ce qui concerne les parcours d’accrobranche, ils sont incroyables, originaux et drôles, et tous avec des niveaux de difficultés différentes. Vous y croisez notamment des tyroliennes, des luges et des tire-fesses. On doit être assez frileux ici, car on a fait que les parcours les plus faciles. Mais sérieusement, qu’est-ce qu’il m’arrive ? Aurais-je changé avec l’âge ? Moi, qui étais folle de tous ces trucs à sensation quand j’étais plus jeune, aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir peur de tout ! Et non, hors de question que je vous raconte l’histoire du toboggan super haut, où mon 3 ans m’a rassuré pour qu’on arrive à le descendre ensemble.

Sherwood Parc accrobranche

accrobranche

Après 2h d’accrobranches intenses, hum, et une pause sandwichs, nous avons décidé de faire une autre pause pour nous lancer en famille tous les 5 dans le village de robin : un parcours dans les arbres, avec filet, et sans matériel, qui était juste parfait pour passer du temps tous les 5 ensemble. C’est à partir de 3 ans mais honnêtement, j’ai cru que mon fils ne voudrait pas le faire et qu’il allait avoir une sacré peur (c’est quand même assez haut), mais au final, pas du tout et non, « je ne vous raconterai toujours pas l’histoire du toboggan super haut, où mon 3 ans m’a rassuré pour qu’on arrive à le descendre ensemble. »

Le top du top du parcours, c’est quand même la piscine à balles perchée dans les arbres, qui nous faisait de l’œil depuis notre arrivée ! Mais quelle déception, en arrivant tout haut, de découvrir qu’elle était interdite aux adultes. Hey, hey, la preuve que je suis toujours une gamine, j’étais dégoutée !!!!

accrobranche

piscine balles

Après ce magnifique moment familial, nous hésitions entre refaire un peu d’accrobranche ou partir explorer le reste du parc, à savoir un château gonflable, du tir à l’arc, ou peut-être, ah non, ça sera l’infirmerie finalement. Et oui, c’est à ce moment précis que mon 10 ans a décidé de faire de la voltige et de sauter de l’arbre de 2 mètres de haut en faisant un double salto arrière, suivi d’une magnifique rondade qui lui a écrasé le poignet !!!!!!!!

Ça va, je plaisante. C’est donc à ce moment précis que mon 10 ans a décidé de courir sur la terre ferme pour récupérer la casquette de son petit frère, de s’emmêler les pieds et de tomber sur son poignet. Alors cette fois, je vous raconte carrément comment j’ai sauté toute seule dans le toboggan super super super haut, limite Wonder Woman, pour rejoindre mon fils. Ah, l’instinct de protection maternelle, il est bien là.

A sa tête livide et ses yeux creusés, j’ai tout de suite compris qu’il s’était fait vraiment mal. C’est une blague ou quoi ? Encore le poignet droit ?! Il se l’est déjà cassé cet été !

Bon, allez, c’est rien, soyons optimiste, dans 30 mns, il n’aura plus mal. L’infirmière lui a mis de la glace pendant un bon moment, mais, au vu de sa douleur, nous a proposé 2 solutions : soit d’appeler les pompiers pour aller très vite à l’hôpital le plus proche, soit d’y aller par nos propres moyens.

Mon 3 ans a explosé en larmes d’inquiétude quand il l’a entendue parler des pompiers, enfin je ne suis pas sûre en fait, il a juste pleuré en disant que lui aussi avait très mal au bras. Et puis ensuite, il a pleuré de tristesse parce qu’on a décidé de ne pas appeler les pompiers et d’aller directement à nos urgences habituelles, celles à côté de chez nous.

Là, on connaît le parcours par cœur, le temps de partir de Sherwood Parc, d’arriver à l’hôpital, 3h d’attente minimum, radio du poignet pour vérifier, puis une 1h d’attente pour avoir le verdict.

Au final,  il a quand même une sacrée chance (allez, je vous laisse aller lire cette article sur notre poisse et notre chance, si vous ne le connaissez pas ou encore celui-là sur la maladie de Sever) ! C’est même pas cassé cette fois. Une bonne et grosse entorse, il en a pour 10 à 15 jours en fonction de sa douleur avec une bonne attelle et après, ça devrait aller, rendez-vous dans 2 semaines avec le service d’orthopédie de l’hôpital pour contrôler tout ça.

Vous ne pouvez même pas vous imaginer comme j’étais contente en sortant de l’hôpital que le poignet ne soit pas cassé. Par contre, il a sacrément mal, bien plus que pour le poignet cassé…

entorse

Mais en tout cas, toute cette histoire ne m’empêche pas de vous conseiller vivement d’aller découvrir le  Sherwood Parc, vous y passerez un super moment en famille !

Une réflexion sur “Sherwood Parc, accrobranche version accélérée…Un peu la poisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *