Mais vas-y, comment tu parles ?

Le petit dernier a donc 3 ans, juste 3 ans, à peine 3 ans et parfois, quand je l’entends parler, j’ai peur, voire « un peu » honte.

Le vocabulaire en maternelle a-t-il changé ? Répète-il ce qu’il entend des grands ? Ou des très grands (parents, surveillez votre langage !).

– Quand il sort de l’école en me disant qu’il ne faut pas dire « ta gueule » ou « putain », je suis choquée. Jamais, au même âge, les jumeaux n’avaient dit le moindre gros mot. Point positif : c’est plutôt rassurant qu’il ait compris qu’il ne fallait pas les dire, non ?

– Par contre, de temps en temps, je vais l’entendre dire « Et merde ! ».
Parents, surveillez-votre langage.

Et puis, à côté des gros mots, il y a ce genre d’expressions :

– Quand il est surpris, il va dire « Non mais je rêve ! ».

– Quand il n’aime pas un plat, il va dire « C’est dégueu ».

– Mais à côté de ça, quand il aime vraiment quelque chose, il va dire « c’est merveilleux ».

Et puis, et puis…A côte des expressions, il y a encore un autre genre, celui qui met bien la honte  aux parents. Allez, je vous mets les 2 de la semaine :

– Quand il a été invité à jouer chez sa copine pour la première fois, qu’est-ce qu’il a dit en arrivant chez elle ? « C’est trop sale chez vous  ».
Mais quelle honte, au secours ! D’ailleurs, c’est la première chose que la maman m’a fait savoir quand je suis venu le chercher ! Et au passage, ce n’était pas du tout sale chez eux !

– Quand mamie est venue dîner à la maison hier soir, en plein milieu du repas, sorti de nulle part, il lui a dit « Mamie, tu ressembles à un garçon ». Mamie n’était pas très heureuse de cette réflexion, elle lui a fait savoir tout en gardant le sourire. Ce à quoi il a répondu « Non, en fait, tu ne ressembles à rien » ! Mais quelle honte, au secours !

Bien sûr, j’essaye de lui expliquer qu’il ne faut pas dire ce genre de choses, surtout les gros mots ou les mauvaises expressions. Pour les 2 dernières anecdotes qui mettent légèrement la honte, l’explication est plus compliquée…

Et vous, alors, qu’on s’amuse un peu, votre enfant a-t-il déjà dit des choses qui vont ont mis une sacrée honte ?

langage 3 ans

4 réflexions sur “Mais vas-y, comment tu parles ?

  1. Tittounett dit :

    On a « oh MEDE » . A 2 ans et demi ça pique mais c’est notre faute évidemment.
    On a réussi à le modifier en « oooh mince alors ». Je préfère.
    Dans l’extase c’est « oooohhhh wouaaaaaa »
    Il ne parle pas encore assez bien pour faire des remarques qui nous fichent la honte mais avec celui là à mon avis on va morfler.

  2. laure dit :

    comment dire mes deux jumelles, c’est du genre « tonton gaby il a un gros ventre », ou encore « tu ne sens pas bon »… dès qu’elles croisent quelqu’un c’est du genre « Bonjour, tu t’appelles comment? » ce qui est mignon en soit, mais les gens, eux, ne le voient pas comment ça, la plus part du temps ils ne répondent pas, et du coup, elles insistent… et ça c’est gênant, elles ne comprennent pas que les gens en ville ne regardent et ne parlent à personne.
    sinon, pour mes 3 ans (décembre 2013), c’est nous reprendre aussi sur notre langage. leur papa dit certains gros mots au volant, du coup elles imitent… et nous reprennent en disant « Non il ne faut pas dire ça », comme par exemple « Non on ne dit pas ouais, on dit oui », ou quand on fait tomber quelque chose, je les entends dire « Merde » (comme papa) ou « Zut » (comme maman). j’ai pris l’habitude de dire « zut » ou « purée de pomme de terre » quand je suis très énervée… mais je crois que ce n’est que le début… car j’oubliais en ce moment c’est « caca boudin » et quand elle voit quelqu’un aussi, et on leur dit de dire bonjour, ça commence souvent par « bonjour caca boudin »… Bon courage en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *