Préadolescence ! Quels sont les signes ?

La préadolescence n’est pas un mythe, elle existe et les symptômes sont rarement trompeurs !
A mi-chemin entre l’adolescence et l’enfance, vous reconnaitrez facilement les signes du préado :

– Le préado adore claquer les portes ! Claquements de porte suite à une remarque, à un petit non ou à un désaccord du parent.
La version masculine fera claquer la porte très fort, quitte à le faire une 2ème fois si la première fois n’était pas assez forte. La version féminine claquera la porte d’une manière plus douce, mais ne manquera pas de se retourner une dernière fois avant la scène finale pour vous envoyer son regard le plus méchant, voire aussi le refaire une 2ème fois en faisant fonctionner le rayon laser intégré pour vous achever.

–  Le préado peut faire peur. Il passe de la tristesse la plus profonde à la joie la plus extrême en un claquement de doigts.
Exemple :
– le temps d’Ipad est fini  = enfant le plus malheureux du monde !
– Invitation chez un copain = enfant le plus heureux du monde !

– Le préado ne pense qu’aux copains ! Les copains, les copains, les copains, il n’y a que ça qui compte. Les versions féminines ne rêvent que de pyjamas partys !

– Le haussement de sourcils, ah celui-là ! Il devient omniprésent et peut avoir plusieurs significations : t’es trop nulle, t’y connais rien, n’importe quoi. Mais parfois la force et la puissance du haussement des sourcils peuvent même révéler une phrase entière « Non mais franchement, tu crois vraiment que je vais t’écouter là ? T’y connais rien donc ce n’est même pas la peine d’en discuter ensemble ! (version quand même très féminine)

– Le préado a des problèmes d’audition assez sélective concernant la propreté et le rangement. Il ne te répondra pas et ne daignera même pas lever la tête quand tu évoqueras ces sujets !

– Le préado peut commencer à utiliser un langage un peu bizarre sans vraiment le comprendre. Et il ne manquera pas te demander régulièrement si « Ça farte ???? »

– Le préado commence à passer de plus en plus de temps dans sa chambre.

– Et au passage, il te laissera régulièrement des mots sur sa porte pour communiquer avec toi (malheureusement, encore bourrés de fautes d’orthographe !)

Préado

Préado

– Le préado mettra la musique à fond dans sa chambre. Ses goûts musicaux ne sont pas encore très clairs donc il essayera tous les types de musique, en passant en un clin d’œil du hit du moment aux vieux tubes ringards.

– Le préado peut faire des caprices comme un gros bébé, taper du pied (version féminine), et parfois même se jeter par terre (version masculine).

– Le préado (version masculine) passera beaucoup de temps à faire couler l’eau ! Non pas pour se laver, mais pour regarder l’eau qu’il fait couler pour te faire croire qu’il se lave. Assez malin, le préado veillera à toujours fermer la porte dans ces moments-là mais oubliera de laisser toute trace d’eau…

– Le préado s’ennuie facilement. Pour s’occuper, il te demandera sans cesse Youtube pour toutes les raisons possibles, et il te parlera de « Tutos » en boucle en commençant toujours sa phrase par « Mais c’est juste pour… ». Exemples divers : « Mais c’est juste pour voir un tuto de tour de magie ! », « Mais c’est juste pour comprendre comment faire une nouvelle étape dans Mindecarft », « Mais c’est juste pour réussir à me faire une tresse toute seule », « Mais c’est juste pour réussir une nouvelle figure avec mon diabolo »,« Mais c’est juste pour voir comment dessiner un Pokemon ». Etc
(Version MIXTE)

– Le préado commencera des grèves de la faim qui finiront toujours avant la fin du repas.

– Le préado ne te laissera point l’embrasser le toucher l’effleurer devant ses copains.

– Il sera même prêt à aller à l’école 15 mns en avance pour être sûr de ne pas partir en même qu’un de ses parents !

– Mais il te laissera quand même l’embrasser et le câliner longuement à la maison (enfin ici, plutôt version féminine)

– Le préado peut commencer à être extrêmement insolent et te parler très mal.

Et c’est là, parents, où il faut réussir à ne pas craquer comme nous avons pu le faire hier soir !

– Mais bien sûr, le préado, et non donc l’ado, est encore un petit enfant qui va régulièrement s’amuser avec ses figurines ou ses cartes pokemons, jouer à chat au square avec ses copains, et se planquer régulièrement sous ton lit. Alors, on profite « longuement » avant que l’adolescent qui sommeille en lui n’arrive pour de bon !

PS : j’ai pas de chance car j’ai les versions féminines et masculines en même temps.
PS bis : j’ai vraiment de la chance que la version féminine soit aussi soft pour le moment.
PS bis bis : j’ai quand même drôlement peur que la version féminine super soft se transforme rapidement dès l’entrée au collège l’année prochaine !
PS bis bis bis : ça devient grave là, même le petit de 3 ans joue à punir son frère et sa sœur.
PS bis bis bis bis : mais moins grave qu’il fasse tout comme son frère, et commence donc lui aussi à claquer les portes. Je suis pas dans la merde là !

Allez, on respire un coup et tout va bien se passer !

Et chez vous alors, quels sont les signes de présence du préado ?

9 réflexions sur “Préadolescence ! Quels sont les signes ?

  1. Mélanie dit :

    Coucou, ton article m’a beaucoup fait rire, ah les tutos youtube, chez moi c’est la même chose avec mon pré ado.
    Son expression favorite qui nous hérisse : c’est quand il nous crie « SÉRIEUX ???? » quand on lui annonce tout et n’importe quoi.
    Il y a aussi les appels face time et les textos des copains sur mon portable car bien sure à 10 ans pas question qu’il ait déjà son téléphone. Quand je suis en réunion et que soudainement je reçois une photo d’un Légo Ninjago, j’apprécie moyennement…
    Lundi et mardi il est allé à l’école tout seul, lui qui a si peur des enlèvements, on a été très fiers de lui.
    Oui tu as raison, il faut en profiter un max avant sa transformation :-), le mien me réclame toujours comme son petit frère le « calinou du soir » moment où il me raconte sa journée avant de dormir.
    Bon après midi.

  2. Usinamiss dit :

    J’ai une version délgèrement différente… Version féminine de 11 ans. Elle entre tout juste dans la puberté et j’ai été plus choquée qu’elle (si vite !!!). Elle, était plus du genre dubitative, apprendre comment gérer ces machins là….

    Elle entre très facilement en pleur pour un oui pour un non (plutot pour un non).

    Elle adore Cyprien, et si j’étais plutot conciliante au début avec ca, en revanche là ca commence légèrement à me courir sur le haricot.

    Etant fille d’expat elle a eu son téléphone cette année, pour pouvoir échanger avec les copains aux quatres coin du monde, les mamies les papies sans se ruiner (vive Whatsapp) comme dit plus haut, c’est sur ses parents que retombaient les notifications intempestives…
    La corrolaire c’est qu’elle est tout le temps avec Cyprien (faudra une désintox)

    Elle fait plus attention à son apparence et tchipe quand quelque chose la déplait (l’équivalent du soupir exaspéré ici). Elle tchipe souvent.

    Le poil dans la main est en passe de devenir Baobab.

    Les on dits ont pris une importance démesurée depuis quelques temps. Les ragots au collège vont bon train.

    Et tout ca à onze ans… j’ai mal. Où est passé mon bébé ?

    • coupdouble dit :

      Je pense que l’entrée au collège entraine énormément de changements ! Je verrai ça dans quelques mois mais j’imagine très bien ma fille se comporter comme la tienne 🙂 Je t »avoue que je ne suis pas pressée qu’ils découvre « Cyprien » …

  3. Fée clochette dit :

    Moi j’ai un coup double masculin. Je les ai absolument reconnus dans la description. J’ajouterais le manque de volonté caractérisé dès qu’il s’agit de faire quelque chose pour la communauté : mettre/débarrasser la table, ranger les courses… Ils filent très souvent aux toilettes avec un BD, en espérant que la tâche sera finie quand ils en sortiront !
    A côté de ça ils sont très sympas avec le petit 3e (2 ans 1/2), qui ne mange que des yaourts, de la compote et du chocolat (mais mange presque de tout à la crèche).
    Je crois qu’on a beaucoup de points communs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *