On a passé la crise des 2 ans, et c’est trop bon !

On en a bavé ! 1 ou 2 enfants, ça change tout, ou ça ne change rien. Deux bébés qui font leurs nuits, c’est bien plus facile qu’un seul bébé qui ne dort jamais…
Un enfant qui nous fait depuis des mois la fameuse crise des 2 ans, celle du NON, le fameux terrible two  en force, et bien, c’est plus dur que des jumeaux qui ne l’ont jamais faite.

Je vous ai déjà parlé de tout ça , , , et , bref un peu partout !!!

Mais aujourd’hui, je suis heureuse et sereine. On dirait que sa petite crise des 2 ans est passée, à exactement 27 mois (en même temps, il l’a commencé très tôt). Je reste sur mes gardes, bien sûr (je connais les effets de l’entrée en maternelle), mais quel bonheur ! Alors, j’en profite à fond. D’ailleurs même les grands ont remarqué ce magnifique changement.

Je découvre un petit être complètement différent : heureux, épanoui, souriant comme avant, une vraie boule de bonheur à l’état pur. Oui, hymne à mon enfant, mais qu’est-ce que c’est bon ! Je le découvre tantôt bavard, tantôt timide. Je le découvre blagueur. Oui, il me fait de vraies blagues et nous en rions ensemble.

Il est drôle, tellement drôle. Il entend tout, il comprend tout, il répète tout. Il est maintenant dans une période « perroquet » à faire pleurer de rire. Il faut faire attention à tout ce qu’on dit par contre. Et il s’exprime tellement bien, c’est incroyable la progression en si peu de temps. Parfois, ça m’arrive de le faire répéter pour essayer de comprendre, et parfois, je n’y arrive pas, mais on s’en sort toujours. Il m’a même dit hier « pourquoi je ne sais pas bien parler ? » A croquer, je vous le dis. Et en plus de tout cela, il est poli et adore rendre service.

Oui, il veut toujours tout faire/manger comme les grands, mais avec les mots, ça change tout, fini les grosses crises de colère.

Et pour combler mon bonheur, j’arrive même de temps en temps à pouvoir le coucher, le dorloter (en temps normal, c’est son papa qui a ses droits). Je le sais maintenant, les bisous, les câlins, ce n’est pas vraiment son truc, alors, je m’adapte et j’en souffre moins même si je suis clairement en manque…

Un article anodin, mais un article plein de courage et d’espoir pour ceux qui sont en plein dans la crise des 2 ans. Car si ça peut vous rassurer, la crise se finit bien un jour et là :

Après la tempête, quel bonheur retrouvé !

C’est trop bon et j’en profite, même si je suis presque sûre qu’en écrivant tout cela, ça va me retomber dessus, même pas drôle sinon…

Ps : il a eu ce grand changement après une semaine de pause/vacances chez les grands parents, vous pensez que ça a un rapport ? 🙂

 

 

trotinette

Une réflexion sur “On a passé la crise des 2 ans, et c’est trop bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *