Que fait / ne fait pas bébé à 24 mois (2 ans!) ?

bébé2anspousetteVotre bébé de 24 mois n’est plus un bébé, c’est maintenant un enfant de 2 ans, et ça change tout. C’est aussi désormais un bambin, un petit ou un loulou, selon différents sites.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un petit comparatif sur  internet. La dernière fois, ça remonte à ses 16 mois, et c’était tellement angoissant drôle que j’ai voulu comparer une nouvelle fois.

 

Allez, c’est parti pour votre enfant de 24 mois !

J’ai une démarche plus adulte, plus régulière. Je tombe rarement lorsque je cours.
Mouais… Le mien tombe très souvent dès qu’il se met à courir au square ou à la maison derrière son frère et sa sœur. D’ailleurs, c’est simple, dès qu’ils courent les 3 ensemble, je sors d’avance l’arnica. Pour ce qui est de la démarche plus régulière, je mettrais surtout en avant la démarche « sur place » ! Un pas en avant, un pas en arrière, je regarde autour de moi, je rentre dans le magasin incognito, je ressors et je trouve sans faute une petit marche pour me poser.  Mais ce que je mettrais le plus en avant, c’est « les bras ». Et oui, lui qui ne veut jamais mes bras, va systématiquement pleurer, crier, ou se rouler par terre dans la rue pour les bras. J’ai le dos cassé parce que je finis systématiquement par céder. Forcément, il adore faire le coup quand je ne peux pas me permettre d’être en retard! Ils sont futés à cet âge-là.

Et le plus drôle, c’est que, systématiquement, il y  quelqu’un dans la rue qui va sourire devant cette scène en me disant:  » Je vois qu’on a tous les mêmes! Il pèse combien le votre ? Vous avez de la chance, le mien fait 7 kg de plus ! ». Et là, je réponds : « Façon, c’est de la rigolade un enfant ! Avant lui, c’était des jumeaux que je devais porter à bout de bras ! ». Et je gagne à tous les coups !

Il peut m’arriver de fuguer pour voir ce qui se passe ailleurs.
Oh que oui, comme l’exemple du magasin au-dessus, ou les portes du square. On ne quitte jamais son enfant du regard dans la rue, ne serait-ce qu’une seconde !

J’adore tourner les boutons et les verrous d’une porte.
Et je rajouterais, ouvrir absolument tous les tiroirs et placards de la maison. Donc là, on ne rigole pas, sécurité absolue dans la maison ! On bloque tout, on protège, on ferme à clé et on met des protections un peu partout si ce n’est pas encore fait. Ici, il y a des protections de partout depuis qu’il est tout bébé et pourtant, je l’ai déjà retrouvé plusieurs fois avec un couteau tranchant dans la main, des ciseaux supers dangereux et j’en passe. Vous trouverez ici des conseils de sécurité pièce par pièce.

Je sais m’habiller en mettant mes chaussettes, mes chaussures et mon pantalon.  Je bois bien dans un verre d’une seule main. Je sais manger avec une cuillère.
Oulala, c’est quoi cette affirmation !? Parce que le mien, à 24 mois, il ne s’habille pas du tout seul. Façon, c’est simple, je ne peux pas vous dire s’il sait le faire ou pas, il ne veut même pas essayer ! Par contre, dans le sens inverse, pas de souci, je me retourne 5 mns, et je le retrouve tout nu ! Sympa quand il fait 10 ° dans l’appartement !

Pour le verre, aucun problème pour boire tout seul, mais ce qui l’éclate, c’est de le renverser à chaque fois, encore et encore ! Quand à la cuillère, oui, il sait manger avec, mais, c’est définitif, il ne veut pas s’en servir. Chaque repas, quel que soit l’aliment, cela passera par ses mains et non la cuillère. Je me bats avec lui, et je finis par laisser tomber. La phase d’opposition est longue et dure, et je ne peux passer des heures à le reprendre sur tout.

J’ai horreur de partager. J’ai un sens très net de ce qui est à moi mais j’ai du mal à comprendre que les autres puissent aussi avoir des choses à eux…
Incroyable ! Tout est à lui, même ce qu’il ne l’est pas. Et ce qui est marrant, c’est que encore cette fois, je n’avais pas du tout connu ça avec les jumeaux à leurs 2 ans.
Ils étaient tellement habitués à tout partager que cette période est passée sans problème.
Avec lui, si on a le malheur de toucher ce qui lui appartient (ou pas !), bonjour les crises de colère.
Mais ça va, je me débrouille plutôt bien avec cette phase et j’arrive à lui expliquer les choses en douceur.

Je peux construire une tour en posant en équilibre 6 ou 7 cubes. Je tourne les pages d’un livre une à une. Et même si je tiens mon crayon dans mon poing fermé, je sais imiter des traits verticaux.
Quelle pression pour le coloriage !!! Mon fils n’aime pas du tout dessiner, et donc, ne colorie presque jamais, alors le trait vertical, on en parle même pas. C’est grave docteur ?
Par contre, il adore les livres, et tourne les pages lui-même, souvent tellement vite qu’on est déjà à la fin de l’histoire et qu’on passe déjà au livre suivant. Mais ce qu’il aime par dessus tout, c’est les livres des grands, à l’envers ou à l’endroit peu importe !

 24 mois lecture
Pour les tours, j’ai oublié, c’était plutôt vers 18 mois, il est passé à autre chose depuis
longtemps ! Ça va, je plaisante ! Il n’a jamais vraiment aimé faire tenir les cubes les uns sur les autres, à part si je l’aide. Lui, ce qu’il adore, c’est mettre un grand coup de pied dedans une fois que la tour est montée. C’est le fou rire assuré.
Pour les jeux, ce qu’il aime toujours autant, c’est la poussette avec son bébé (d’ailleurs, incroyable de voir à quel point certains hommes sont encore choqués par un petit garçon avec une poussette !), courir, grimper et se balader dans la maison avec ses jouets et son sac à dos.

Il a eu tout un tas de jeux de grands pour son anniversaire, du genre puzzle, le loto des animaux, des dominos, etc.. Mais ce n’est pas encore si facile pour lui, et il préfère juste s’amuser en sortant tout des différentes boites, regarder, ranger, trier, empiler, trimbaler, et surtout tout laisser par terre dans la maison un peu partout !

Par contre, grand succès quand même pour le « loto des animaux », enfin un jeu où on peut jouer en famille avec les grands et le petit (bon, bien évidemment, il n’y a que lui qui a le droit de tirer les cartes et les placer sur les grilles de tout le monde).

Certains enfants de 24 mois reconnaissent déjà quelques couleurs primaires et les nomment.
Ah oui, il aime beaucoup Colorino aussi, mais il ne distingue pas les couleurs primaires, alors il s’amuse juste pendant un bon moment à placer les pions un peu partout.

Dans la journée, je suis propre et je demande à aller sur le pot ou aux toilettes.
Alors là, cher Doctissimo, je trouve que vous enchaînez les affirmations ! Il y a pas mal de moyens de tourner les choses de manière moins « affirmative », et bien évidemment de préciser que chaque enfant va à son rythme.
Mon fils de 24 mois n’est pas propre du tout, d’ailleurs il ne se rend pas encore compte quand « le pipi arrive », ou peut-être que si et il fait exprès 🙂
Bref, aucune pression là-dessus, bien au contraire car plus je lui propose le pot, moins il va vouloir y aller (cf. période d’opposition). Cela étant dit, il commence à faire pipi dans le pot une fois de temps en temps avant le bain.

Le mot que je préfère, c’est « NON », car cela permet de m’affirmer en m’opposant à mon entourage.
Tu l’as dit ! C’est épuisant ! Ici, ça a commencé vers 15 mois donc je me disais qu’elle allait se terminer plus tôt. Dans mes rêves. Chaque mois, elle est de plus en plus importante. Entre NON, opposition et désaccord sur tout, c’est pas facile. Et comme j’en parlais juste au-dessus, il est impossible « humainement » de se battre sur tout.
NON, pas le bain! Non, pas sortir du bain ! Non, pas manger ! Non, pas marcher! Non, pas la poussette! Non, pas ranger les jouets ! Non, pas photo ! Non, pas bisou ! Non, pas maman m’aime à la folie !
NNNNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNN !
D’ailleurs, j’en avais déjà longuement parlé ici.

Bref,  c’est fatiguant pour les parents. Il faut ruser, s’adapter, prendre du recul, tourner les choses en jeux, et ne pas laisser tomber… dit la maman qui est à bout !
Tiens, hier, j’ai réussi à avoir enfin une belle photo de mes 3 enfants en lui disant: « Surtout, tu ne vas pas avec ton frère et ta sœur pour la photo! » Oui, je sais, c’est ridicule, mais j’ai enfin eu ma  photo 🙂

Quand plus rien ne semble résister à l’enfant. C’est ce qu’on appelle le syndrome de « l’enfant-roi »… Dès que vous ne serez plus capable de maîtriser les impulsions de votre enfant, c’est qu’il est temps de réagir.
Bon, si je mets à chaque fois la photo du bébé roi, c’est qu’il y a une raison !
En effet, il semble résister à tout en ce moment, et rien ne marche. Même si c’est mon 3ème enfant, j’ai l’impression d’être une vrai débutante, et puis ça remonte avec les jumeaux !
Oui, on est clairement dans le syndrome de « l’enfant-roi », capricieux et qui n’obéit à rien.
Alors, on tente, on essaye, on se trompe encore et encore et on tire des leçons.

Conseils : Lorsque c’est possible, donner un choix à votre enfant. Au lieu de dire : « Range tes cubes dans la boîte », dire plutôt : « Veux-tu commencer par ranger les cubes rouges ou les cubes bleus? »
Sympa le conseil pour nous rabaisser ! Je t’ai déjà dit qu’à 24 mois, il confondait les couleurs, c’est si rare que ça ?!

Bref, pour en revenir au syndrome de « l’enfant roi », je dirai surtout que l’on est dans le syndrome « du petit dernier » ! Oui, c’est sûr, c’est notre dernier, et oui, la différence d’âge avec les jumeaux est importante, alors on craque complètement ! On est gaga de lui, tous les 4 !

Parce qu’en même temps, il est aussi tellement craquant, souriant, adorable, malicieux,  charmeur et plein de vie, que ça nous émerveille chaque jour.
Il découvre l’empathie (quand je me cogne et qu’il dit : ça va maman? je fonds…),  et l’humour. Qu’est-ce qu’il nous fait rire, et ça, c’est trop bon !

2 ans, c’est un âge magique et extrêmement attendrissant, et je crois que ça prend le dessus sur toutes nos fatigues !

Et chez vous alors, ça se passe comment vers 2 ans ?

6 réflexions sur “Que fait / ne fait pas bébé à 24 mois (2 ans!) ?

  1. Aurelie dit :

    Et bien, au niveau du langage il a fait un sacré bon depuis ses 16 mois !! J´ai hâte, moi qui a un petit bout de 16 mois qui ne dit pas grand chose non plus…:)

  2. Pioupiou dit :

    Bonjour,
    J’ai un vrai coup de cœur pour votre blog !
    Je trouve vos articles tellement « vrais », je m’y retrouve complètement et ça fait un bien fou.
    Maman de 2 petits loulous (pour ne plus dire bébés 😉 et ne pas dire jumeaux non plus car je n’ai jamais aimé ce mot trop réducteur à mon goût) de 2 ans. Personnellement, on est en pleine crise d’opposition à la maison. On en devient fous car des fois c’est à se taper la tête contre les murs tellement c’est épuisant.
    Mais sincèrement votre article « on a passé la crise des 2 ans, et c’est trop bon ! » me donne BEAUCOUP d’espoir.
    Quelques fois, à de rares moments (trop rares bien entendu), mes loulous sont calmes et là je savoure et je me dis « profite » car je sais que ce moment trop kiffant ne va pas durer 🙁

    Merci à vous pour votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *