Que fait / ne fait pas bébé à 18 mois

beberoiMoi, Baby Boy, 18 mois, j’existe, ok ! Il me semble que j’ai bien mis les choses au clair, NON ?

NON ? Vous vous étonnez que je dise NON en boucle ! Sérieusement ? Mais, moi, j’entends que ça, tout le temps et par tout le monde depuis une éternité, au moins depuis que je fais du 4 pattes.  Marre, marre, marre ! Alors, croyez-moi, maintenant, je vais vous donner de bonnes raisons de me dire NON, et en plus, c’est trop drôle de voir les têtes des parents à chaque fois que je m’oppose à eux. Je suis plus un bébé, enfin plus vraiment, et ce qui rend hystérique les parents, me rend, moi, fou de joie. C’est jubilatoire, je dirais même. Et pour le coup, on n’oublie pas que j’existe avec mes supers astuces. Alors si toi, Baby de mon âge (Boy ou Girl, on s’en fiche), tu as, de temps en temps, les mêmes soucis que moi à t’imposer/te faire remarquer dans ta famille, n’hésite pas à fouiller dans ma petite sélection :

– La première :  plonger régulièrement les mains dans l’énorme trou des toilettes, ça, j’adore. Tes parents vont débarquer dans la seconde et, en plus, ils vont forcément te sortir des mots que tu comprends: « Caca, pipi, sale, beurkkkkk, bahhhhhh ». Au moins, on est tous sur la même longueur d’onde.

– En parlant de mains, c’est trop bon de manger avec les doigts, non ? Mais le plus important dans cette histoire, c’est de bien mettre la moitié du repas par terre (tout en faisant glisser une partie au passage sur le dossier de ta chaise-haute), et pendant que ton père ou ta mère ramasse, tu en profites bien pour faire glisser l’autre moitié de la purée, tout en douceur, un peu partout dans tes yeux et tes cheveux ! Pour les cheveux, n’hésite pas à bien malaxer, ça marche à tous les coups.

– Sinon, pendant le repas, fais-toi plaisir, change d’avis tout le temps. Tes parents te montrent une  compote de fruits : tu fais un énorme sourire coquin ! Et une fois qu’elle est ouverte et prête à être manger, tu dégaines ton plus gros « NONNNNNNN » en tapant dessus. Quoi, t’as encore faim ? Mais t’inquiète, ils te donneront autre chose. Et puis, si ça marche pas, ils vont culpabiliser 1h après si tu pleures encore. Ca c’est clair, avec les parents, les trucs de nourriture, ça marche toujours. Ils ont tout le temps peur que tu crèves de faim, je sais pas pourquoi.
En tout cas, les miens, ils me gavent le soir, parfois même jusqu’à 21h.

– D’où l’astuce suivante : le biberon du soir. Tu vois, t’attends bien d’avoir fait ton petit rituel du coucher, d’avoir fait 10 000 bisous à toute la famille, dit au revoir à toutes les peluches et être confortablement dans ton lit. Et là, dès que tes parents poussent ta porte (souvent hyper soulagés), tu dis tout doucement : « Lait » (si tu sais pas le dire, ça peut être biberon, eau, soif, peu importe…). Ils vont faire comme s’ils t’entendaient pas au début. Alors, tu le répètes une deuxième, puis une troisième fois un peu plus fort « Lait » . Bon, là, honnêtement, ça dépend des soirs : soit ils débarquent dans la chambre directement avec le biberon, soit ils essayent de te refaire un petit bisou, soit ils font genre ils t’entendent toujours pas. Mais surtout, t’inquiète pas, quelle que soit la situation, tu auras ton petit biberon, alors n’aies pas peur d’insister et de crier hurler un bon moment. Succès assuré si t’as un grand frère ou une grande sœur qui va à l’école le lendemain.

– S’en suit le conseil suivant : une fois que tes parents sont là, dans la chambre, avec le biberon, t’as 2 solutions :
* soit t’as super faim (à cause du repas que t’as pas fini pour embêter tes parents) : alors là, tu prends le biberon d’une traite et sans qu’ils réalisent, à la fin, tu descends hyper vite de leurs bras pour foncer dans le salon !
* soit t’as pas faim du tout : tu te forces quand même, juste quelques gouttes de lait, pour le principe tu vois, et au bout de quelques secondes, tu dis : « NON, de l’eau ». Alors là, tes parents, ils vont devenir fous… Mais pareil que pour le lait, ils vont finir par te donner de l’eau. Parce que jamais ils ne te le laisseront aller dormir en ayant soif, tu vois, c’est comme la nourriture. Trop bizarres les parents. Mais bon, une fois que t’as compris ça, le tour est joué. Et tu gagnes, tous les soirs, au minimum 30 mns de plus avec le reste de la famille, en étant le centre du monde !

–  Sinon, quoi d’autre à part la nourriture ? Ah oui, un petit classique, mais tout ce qui est téléphone, iPad, ordinateur, imprimante, et cie (tu vois forcément de quoi je parle, non? Si tu vois pas, alors là, je ne peux rien faire pour t’aider), et bah, tout ça, tu leur voles dès qu’ils ont le dos tourné, ou alors, juste tu tapes dessus comme un fou. Si tes parents ne te regardent pas parce qu’ils sont sur l’ordi, sois sans pitié, et appuie sur tous les petits carrés, ronds, barres que tu vois, et crois moi, tu auras toute leur attention aussi !

– Si tu entends n’importe lequel des mots/phrases suivants  » ça pue », « couche, « caca », alors t’es sûr que c’est pour ta pomme, ils arrivent !!!! Là, tu ne réfléchis pas une seule seconde, et tu fonccccessss !! Tu cours en criant « NON » (je l’adore ce NON), tu vas partout, même sous le lit s’il le faut, bref, tu déguerpis. Ca va bien les énerver tes parents. Une fois qu’ils t’auront attrapé par la force de la puanteur, tu te débats, tu cries encore « NON », et tu donnes des coups de pieds en même temps. Si t’étais vraiment en train de faire une super activité avant, n’hésite pas à continuer à donner des coups de pieds quand t’es sur la table à langer.
Et le summum de la gloire : depuis quelques temps, j’ai trouvé une autre super astuce trop géniale pour les énerver : pile au moment où ils ouvrent la couche pour te nettoyer (attention, pas avant, pas après, le moment est très important), tu tires de toutes tes forces dessus pour l’enlever. Crois moi, c’est le succès assuré, tes parents vont être dans la merde !

– Tiens, en parlant de « pipi/caca » (oui, c’est très tendance à notre âge), j’ai découvert un truc de folie. Voilà l’astuce : quand t’es tranquille à la maison, ambiance calme, tu baisses régulièrement ton pantalon en disant « pipi, pipi »! Tu recommences plusieurs jours de suite. A coup sûr, tes parents vont t’offrir un cadeau trop drôle : un espèce de gros trou sur lequel tu t’assois sans couche. Et là, c’est eux qui ne vont pas arrêter te dire « pipi » (bizarre ces parents). Moi, j’ai adoré ce jouet, je l’ai trimbalé partout dans la maison. En plus, comme t’as les fesses à l’air, profites-en pour faire « pipi » un peu partout dans la maison, tu verras c’est le rêve d’être sans couche. Et puis tes parents, avec ça, ils te remarquent bien : au début, tout le monde rigole devant ta flaque d’eau, tu verras, tu te sentiras super fier toi aussi. Bon, par contre, je ne sais pas trop pourquoi, mais depuis quelques jours, ça ne les fait plus rire du tout, voire ils s’énervent. Trop lunatiques ces adultes !

– Y a aussi les trucs à l’extérieur de chez toi, comme au square par exemple. Mais désolé mon pote, je te parlerai de tout ça la prochaine fois.
Parce que là : « GATEAUUUUUUUUUU, GATEAUUUUUUUUUUUU » !!!
J’ai la dalle ! Le biberon de 5h du matin m’a vraiment laissé sur ma faim. Et comme c’est super speed chez moi à cette heure ici, juste avant l’école,  c’est le moment idéal pour demander un GATEAUUUUUUUUU !

PS : en attendant, si toi aussi, t’as des supers trucs, astuces ou idées de génie pour embêter le monde entier et montrer à toute ta petite famille que tu existes, sois pas égoïste, et partage-les ici !

 

12 réflexions sur “Que fait / ne fait pas bébé à 18 mois

  1. MicroMiss dit :

    Pas mal!! Moi, ma mère pour la rendre folle pendant les repas, j’ouvre d’un demi-millimètre ma bouche, comme ça, je mange un peu et le reste ça tombe…et je peux faire ça pendant tout un repas!! Sinon, j’ai testé le truc de se réveiller systématiquement 2 à 3 fois par nuit pendant 18 mois…ça avait le don d’énerver mes parents , je ne sais pas pourquoi…mais bon je me suis lassée…pour le moment 😉

  2. NANOU dit :

    moi quand je me réveille la nuit et que maman veut que je me rendorme et cri très fort en pleurant , et je jette mes doudous par dessus mon lit, mais vu que c’est des barreaux maman est obligés de venir car je pleur mes doudous, et on ne prive pas un bébé de ses doudous et hop! dans la poche !! après 3 ou 4 fois quand je sens que ca ne va plus marcher longtemps et que je prend le risque de dormir sans doudou je change de méthode et je pleure désespérément en disant « caca maman » « caca maman », du coup ma maman la tête dans le sceau se lève, me sort de la turbulette, me renifle la couche et par culpabilité d’une couche forcément pleine en plein milieu de la nuit, elle déballe tout me change me fait des bisous…. du coup hop un quart d heure de gagné en plus, si avec ca après je cri encore vu que ma sœur se lève pour l’école le lendemain j’ai droit de me redormir en tenant la main de maman, et le plus drôle dans tout ca c’est qu’une fois qu’elle croit que je dort et qu’elle enlève très délicatement sa main pour retourner se coucher, je me relève aussi sec ! et la le désespoir l’envahit 🙂 j’adore !! …. je l’ai même vu un jour rampé le long de mon lit pour sortir discrètement de ma chambre !! elle a cru que ca allait marcher hi hi hi …. je m’éclate aussi …

  3. Mumtwins dit :

    Moi, bébé de 12 mois pour rendre follr my mum chérie j aime bien mettre au sol les vêtements qu’elle vient juste de plier ou alors je vais directement dans les armoires (sans portes) pour tout jeter à mes pieds. Elle se baisse tout de suite et joue avec moi elle replie je déplie elle replie je déplie….
    J adore enlever les scratchs de ma couche quand elle me change quand elle accroche d un côté je décroche de l autre elle est désemparé à chaque fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *