La préadolescence à 8 ans ?

On a du mal depuis les attentats à retourner dans notre petite routine, et de mon côté, je n’avais pas vraiment envie d’écrire non plus.

Little girl est abonnée au Petit Quotidien, qui a continué à en parler jusqu’à ce week-end. Du coup, on a discuté encore pas mal. Ma fille continue d’y être très sensible, et à avoir peur, quant à Little boy, il ne semble pas s’y intéresser.

Sinon, Baby Boy, 14 mois, a fait ses premiers pas il y a 10 jours ! Ca nous a donné du baume au cœur ! Il est adorable avec son ventre en avant et ses fesses en arrière. Quelle honte, je n’ai même pas pleuré pour ses premiers pas, alors que ça n’avait pas loupé pour les jumeaux ! Effet 3ème ? Peut-être, peut-être pas, mais en tout cas, celui-là, il va longtemps rester mon petit bébé. C’est pas gagné pour lui (séances de psy à prévoir). Bon, en même temps, vu qu’il ne veut que son père, qu’il ne sait dire que « papa » et n’a d’yeux que pour lui, ça me permet d’être moins collante, hein !

N’empêche que, comme Super Nanny le disait hier soir (oui, je regarde ça le Lundi soir vers 23h30 quand le sommeil ne vient pas, et croyez moi, il ne risque pas de venir en regardant cette émission remplie de pleurs et de hurlements d’enfants), comme elle le disait hier : «  y a pas pire pour une maman que de se faire rejeter par son bébé » !

Je confirme, c’est dur, très dur, et c’est même du vécu, car j’ai déjà eu ça un bon moment avec Little Boy vers le même âge, et ça a bien duré 2 ans : son papa et que son papa.

La raison ? Aucune idée, mais en tout cas, ca n’a jamais été le cas avec Little girl, alors qu’on pourrait penser le contraire. Merci ma fille !

Je m’égare complètement, je parlais de Little Boy qui ne s’intéressait pas aux attentats. En même temps, il ne semble pas s’intéresser à grand-chose depuis quelques mois. Little Boy, 8 ans, façon de parler ! Faut que je lui trouve un autre « pseudo ». Il fait presque 1m40, chausse du 38 (non, je ne rigole pas), ne veut pas se couper les cheveux, hausse les sourcils quand je lui donne des conseils et passe 80 % de son temps enfermé dans sa chambre !

J’ai loupé quelque chose, ou la préadolescence commence plus tôt qu’avant ? Quelle angoisse !

C’est déprimant : j’ai l’impression qu’il fait la gueule la moitié du temps, et que sa seule passion (à part lire), c’est « de faire chier » ça sœur.

Il a tout le temps mal au ventre au moment d’aller se coucher, passe son temps à se plaindre, et pleure pour un rien.

Et à côté de ça, selon son humeur, il peut être adorable, super serviable et très câlin.

Et surtout, qu’est-ce qu’il est/reste enfantin comparé à d’autres de son âge, au point que parfois on lui demande même de grandir.

Que de contradictions chez lui en ce moment.

C’est grave docteur, ou c’est la préadolescence ? Ou c’est peut-être tout simplement l’arrivée de Baby Boy qui l’a bien retourné. A suivre…

En tout cas, pour Little girl, 8 ans, aucun changement particulier dans son comportement.

Elle est toujours aussi sensible et fragile, mais également pétillante et joyeuse comme à son habitude.

On est absolument pas dans une période de préadolescence, contrairement à son frère, mise à part le fameux haussement de sourcils, qui semble-t-il, vient de leur maman

Et chez toi, il y a déjà eu des « symptômes » de préadolescence ?

Une réflexion sur “La préadolescence à 8 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *