Peut-on punir un enfant de lecture ?

Mes jumeaux de 8 ans aiment lire !

AriolCa a commencé en douceur il y a 2 ans, ils lisaient à droite et à gauche, comme ça, des petites histoires, rien d’extraordinaire, mais ça leur plaisait et nous en étions très contents.

Et depuis 1 an, (tiens, marrant, ça coïncide avec l’arrivée de leur petit frère), ils ont découvert les bandes dessinées. Tout a commencé avec la fameuse BD Ariol, vous connaissez ? Ca raconte la vie quotidienne d’un petit âne bleu, à l’école, avec ses amis, etc. Ils en étaient fous.

Depuis, ils passent leur temps à lire des BD. Nous les avons donc amenés à la bibliothèque régulièrement, et ils se sont penchés très sérieusement, sur des classiques comme Tintin, Asterix et Obelix, Lucky Luke, etc…

D’ailleurs, intriguant, ils lisent toujours la même chose au même moment. Ici, on ne se bat pas pour des jouets mais pour des livres !

Et depuis environ 2 mois, c’est Dragon Ball qui est le grand héros, ils les enchainent et les partagent avec Super Papa (qui va, évidemment, en acheter en cachette… pff, on n’est pas aidé !), quitte à les lire et les relire en boucle tant que l’on ne leur a pas acheté l’épisode d’après.

Et là, vous allez me dire : quelle chance que tes enfants aiment lire autant, c’est incroyable !

Oui, sur le principe, je suis d’accord, c’est génial. Sauf, qu’ils ne font que ça !

Et là, vous allez encore me dire : mais tu ne te rends vraiment pas compte de ta chance, le mien ne lit pas le moindre livre, je désespère !

Oui, je suis encore d’accord, mais on est dans l’extrême, c’est le problème. Ils se réveillent et foncent lire. Ils rentrent de l’école, et vont directement lire dans leur chambre. Ils s’enferment complètement dans leur bulle, et ce qui me dérange c’est que ça coïncide avec l’arrivée de leur petit frère. Oui, logique en même temps, on a moins de temps pour eux, et ils se sont trouvé une occupation, une passion et c’est génial. Mais du coup, on ne les voit plus, et surtout, il n’y a presque plus de communication dans la maison.

 

On essaye de leur parler, de leur poser des questions mais il n’y a plus personne. On est obligé de répéter 3 fois les choses et de s’énerver pour qu’ils daignent nous répondre. Et ça en devient plus que malpoli quand on a de la visite à la maison et qu’on se bat pour qu’ils disent bonjour et qu’ils restent avec tout le monde dans le salon.

En fait, j’exagère, ce n’est pas autant à l’extrême pour Little girl. Elle reste partante pour passer  du temps avec nous de temps en temps et jouer avec son petit frère.

Le plus « inquiétant », c’est Little Boy. C’est plus qu’à l’extrême depuis qu’il a des soucis au pied et qu’il ne peut plus courir ou faire de sport (je vous raconterai ça une prochaine fois).

Il prend des livres pour les récrés à l’école, et a remplacé les mercredis du sport par la lecture aussi ! Il ne fait que ça, lire, lire, et lire. Il y a 10 jours, des amis lui ont offert une super boite de Lego, et je me suis rendue compte hier soir qu’il ne l’avait même pas ouverte, incroyable !

 

Bref, tout ça pour dire, que si on veut lui faire plaisir, il suffit de lui offrir le nouvel épisode de Dragon Ball. On a trouvé une boutique qui les vend d’occasion entre 1 et 6 € (je vous la conseille, au passage : MCBD), et du coup, il n’y a pas 3 jours qui passent sans qu’il nous en réclame, et on cède presqu’à chaque fois (pas difficile avec Super Papa qui les lit autant qu’eux !)

 

L’autre jour, on passe par hasard devant la fameuse librairie, il me supplie de lui en prendre un nouveau, sauf que depuis quelques temps, au moment du coucher, il nous parle mal, il est insolent, nous manque de respect, il est surexcité en permanence après 20h, et embête sa sœur en permanence. Donc je lui dis que non, aujourd’hui, ce n’est pas possible vu son comportement ! Et qu’il faut vraiment qu’il fasse des efforts. Il pleure, s’effondre, me supplie, m’implore !

J’en ai presque envie de pleurer de le voir dans cet état, c’est terrible.

Je finis par craquer (erreur fatale) quand il me promet de toutes ses forces qu’il sera sage le soir (combien de soirs doit-il le faire, me demande-t-il ?, pfff), qu’il n’embêtera plus sa sœur, qu’il arrêtera de se moquer de nous.

Donc oui, je finis par céder, lui fais confiance et lui prend son livre.

Au moment où je paye, je récupère le sac auprès du vendeur, et là, Little Boy, sans dire merci, m’arrache le sac des mains. Il rigole et se moque de moi. Il finit par me dire merci et prend le livre avec le sourire du vainqueur. Je lui demande de me redonner le livre, il le lira à la maison, je ne veux pas qu’il lise en marchant, ça ne sert à rien.

Il rigole encore en m’arrachant de nouveau le sac, se joue de moi devant le vendeur, et en rigolant dit : « si, je le prends, c’est moi qui décide façonnnnnnn ! » avec son air de « j’ai encore gagné !!!! »

Trop, c’était trop ! Je craque, et le punit de lire son nouveau livre en rentrant.

 

Il a pleuré toute la soirée, je m’en suis voulu et j’ai culpabilisé (non, je ne vous raconte pas que j’ai fini par céder sur le premier chapitre après 2h de pleurs, sinon je perds définitivement toute crédibilité !!!!)

Alors, peut-on punir un enfant de lire ?

Cela semble insensé, voir impensable, encore plus cette semaine où a lieu Le Salon du livre et de la presse jeunesse.

Je regrette, et en même temps, au vu de la situation et des circonstances, cela me paraissait évident comme punition. Surtout que depuis quelques temps, aucune punition ne marche : va ta chambre ou t’es privé d’ordi et de DS, finalement, ça le perturbe pas plus que ça, il fonce juste lire dans ces cas là.

Mais honnêtement, si cela se reproduit, je ne pense pas pouvoir le punir à nouveau de lecture.

Mais en même temps, croyez-moi, une punition n’a jamais été aussi efficace avec lui, depuis 2 jours, il s’est bien calmé.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 réflexions sur “Peut-on punir un enfant de lecture ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *