Propreté : 2 sur 2

propreté

YES. WE DID IT. C’est gagné !

Non, vous ne pouvez pas imaginer ma joie. Parce qu’on était loin, très loin du compte.

Rappelez-vous quand je vous ai parlé de la Propreté 1 sur 2, ça faisait déjà plusieurs mois que Little girl s’entraînait, mais Little boy, rien de rien, il ne voulait même pas en entendre parler, et dès qu’il essayait, au prix d’un effort considérable, y avait rien à faire, ça ne venait pas : « c’est tellement dur ! », me disait-il à chaque fois.

Je vous assure, je commençais vraiment à avoir la pression, surtout quand le mois de juin est arrivé. Il y a la fameuse date butoir de l’entrée en maternelle, et là, t’as plus vraiment le choix, faut être PROPRE !

J’ai rêvé, cauchemardé, allez, imaginé, le premier jour de la maternelle version videur-boîte de nuit- maternelle :

Y a ce gros nounours à l’entrée, qui met tous les enfants en ligne, et qui les scrute un par un avant de les faire rentrer pour la première fois dans l’école :

 

  • Toi, c’est bon, tu peux y aller.
  • Toi, là ! T’as quoi dans ta poche ? Un doudou ?! Bon, ok tu peux rentrer, mais je te préviens, le doudou, c’est que pendant la sieste
  • Toi, vas-y, passe !
  • Toi, c’est quoi cette tétine ? Tu t’es cru où ? T’as entendu Mme la directrice, la tétine, c’est interdit ici, même pendant la sieste. Je te parle pas des microbes, ni de l’addiction que ça peut entraîner plus tard à l’alcool et au tabac. Allez, jette-moi ça.
  • Toi, derrière, nickel, c’est bon, tu peux entrer.
  • Toi, là, c’est une plaisanterie, j’espère ? Un doudou, une tétine, et même UNE COUCHE !!!! Tous les enfants explosent de rire : Ouhhhhhhhh Non, impossible, c’est TROP. Regarde autour de toi, t’es le seul avec une couche ici. Désolé, p’tit gars, pour toi, ça sera l’année prochaine !!

Bon, ok, le premier jour de la rentrée ne se passe peut-être pas comme ça, mais je suis sûre qu’on n’en est pas loin. Mon Little boy a failli vivre un jour vraiment  affreux.

 

Sauf que : NON, enfin YES. WE DID IT. C’est gagné ! (oui, oui, je suis en pleine overdose de Dora!)

Parce que Little boy est enfin propre. Et crois-moi, il a assuré. Comme quoi, on croit connaître ses enfants, leurs réactions, leurs possibilités… et bien non, là, je me suis bien trompée sur toute la ligne pour little boy. Je pensais que ça allait être l’horreur l’apprentissage. Tout faux la maman !

Un soir, après la crèche, je lui ai dit : allez, monsieur, on enlève la couche, il est temps de s’entraîner sur les toilettes.

Il était d’accord pour tenter le coup.

Les 2 premières heures ont été dures, très très dures. Mais j’ai pas lâché, et lui non plus. Il n’y arrivait pas. Blocage total dès qu’il était debout devant les toilettes. Ca me faisait vraiment de la peine car ça se sentait qu’il était complètement paralysé par la peur. Oui, je vous l’ai dit, il n’avait encore JAMAIS fait autre part que dans la couche.

Et puis, MIRACLE.

Ensemble, on a réussi. Le premier pipi dans les toilettes est arrivé.

Qu’est-ce qu’il était heureux et fier. Et moi, je vous dis même pas.

Et voilà, il avait suffit d’affronter sa peur, et c’était parti. Du jour au lendemain, Little boy est devenu propre. Il a enchaîné tout de suite, et on a directement arrêté les couches.

Jamais je n’aurais imaginé que ça se passerait aussi vite.

Et depuis, il est toujours aussi fier..

Et depuis, on passe notre vie aux toilettes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *